Dossier 

Immobilier
Achetez pour réussir votre rentrée !

Par Christophe Raffaillac |  Le 08/12/2016

La rentrée va bientôt sonner avec son lot de bonnes résolutions. Parmi les priorités, l'achat immobilier figure en bonne position. Car le marché réserve toujours de belles opportunités. Tous les acquéreurs doivent en profiter pour réaliser de bonnes affaires et devenir propriétaires !

Avec un beau programme immobilier en perspective, les acquéreurs peuvent profiter de cette rentrée pour plancher sur leur projet de logement. Rarement les conditions ont été aussi favorables pour réussir une acquisition ! Les prix assagis, les taux réduits et les aides élargies constituent des bonus qui permettent de décrocher son nouveau logement en signant une belle opération. D'autant que le retour de la confiance se ressent aussi bien chez les professionnels de l'immobilier, comme nous l'apprend la dernière Tendance du marché, que chez les particuliers qui appréhendent cette rentrée avec une réelle volonté, comme le révèle un sondage du site immonot.1 En effet, 2 notaires sur 3 se disent optimistes quant à l'évolution des transactions immobilières, tandis que près d'1 Français sur 2 semble prêt à franchir le pas pour acheter un bien immobilier. Dans ces conditions, suivons tous les conseils indispensables pour devenir propriétaire et découvrons les bonnes surprises que nous réserve le marché, sur l'ensemble du territoire français et dans les deux Savoie.

Bonne dynamique immobilière en Savoie et Haute-Savoie

Le secteur du logement attire, de nouveau, les clients. Une conséquence de la baisse des prix qui s'est ressentie un peu partout en France, mais qui laisse déjà place à quelques tensions, surtout dans les grandes agglomérations. Une tendance qui se confirme en Savoie, où les prix des maisons affichent une relative stabilité (- 1 % sur 12 mois au 30/06/16). La vigueur du marché immobilier profite aux maisons, qui atteignent le prix médian de 230 000 €. Chambéry se montre encore plus sélective avec son tarif médian de 275 000 €. Dans le département, les écarts de prix vont presque de 1 à 4, entre le secteur de la Vallée de Maurienne à 151 000 €, et celui des Trois Vallées à 530 000 €. Du côté des appartements anciens, la tendance reste légèrement haussière sur la période juillet 2015 à juin 2016. Le prix médian se hisse à 2 670 €/m2 dans un marché en hausse de 1,2 %. À Chambéry, les appartements se négocient à 2 110 € m2, tandis qu'ils culminent à 4 670 €/m2 dans le secteur des Trois Vallées.
La Haute-Savoie réserve un marché encore plus dynamique, avec les prix des maisons en progression de 1,5 % sur 12 mois, pour un budget médian de 345 000 €. Logiquement, Annecy et ses environs passe la barre des 400 000 €, alors que le secteur du Mont-Blanc atteint le seuil confortable des 600 000 €. Dans le département, les prix des appartements s'avèrent stables (- 0,2 %), et se vendent 3 280 €. Notons qu'Annecy connaît une belle envolée des prix, + 5,2 % en un an, et que les biens dans les immeubles flirtent avec les 3 600 €/m2. Le secteur Avaris bat les records avec 4 810 €/m2. Source : Min.not

Notre conseil

 Consultez un notaire avant d'acheter, et retrouvez leurs coordonnées dans ce numéro.

Disparités entre les grandes régions

Si en province les prix des maisons observent une relative stabilité (- 0,24 % au 2e trimestre), situant les prix médians des maisons à 140 000 €, les nouvelles grandes régions affichent de belles disparités. Auvergne-Rhône-Alpes, Provence Alpes-Côte d'Azur et Nouvelle-Aquitaine se classent parmi les territoires les plus onéreux, puisque le prix des maisons avoisine les 200 000 €.
On observe une tendance similaire pour les appartements, qui subissent une baisse de 1,5 % sur la même période, pour se positionner à 1 740 €/m2 sur l'ensemble du territoire (hors Paris). Mais ce marché des appartements nous réserve de belles amplitudes de prix en fonction des grandes métropoles. Tandis que la  façade atlantique et le Sud-Est avoisinent les
2 500 €/m2, comme Bordeaux à 2 646 €/m2, les villes plus au centre du pays se caractérisent par des prix plus abordables, compris entre 1 500 et  2 000 €/m2. C'est le cas de Tours ou Dijon, qui affichent respectivement un prix médian de 1 944 et 1 837 €/m2. Quant aux terrains, ils enregistrent une baisse sensible, de 4,15 % au 2e trimestre, pour approcher les 72 €/m2. Sources : Indicateur immonot
 

Notre conseil

Saisissez les opportunités que vous offre le marché actuellement. La proximité de la région parisienne et les résidences secondaires abordables contribuent à alimenter la demande.

Taux de crédit réduits

Au rayon « financement », les acheteurs vont de surprise en surprise au fil des mois. Depuis le début de l'année, la baisse des taux d'intérêt n'en finit pas de se poursuivre. Dans l'Ouest, quelles que soient les durées, les taux s'affichent à la baisse pour atteindre des niveaux jamais enregistrés. Sur 15 ans, il sera aisé de décrocher un taux de 1,39 % et sur 20 ans, il faut tabler sur un taux de 1,70 %. Des chiffres qui parlent d'autant mieux si on les mesure en termes de pouvoir d'achat immobilier.
Avec une baisse d'environ 0,5 point toutes durées confondues depuis le début de l'année, cela représente, pour un emprunt de 200 000 €, un gain de 14 000 € au niveau des intérêts. Ainsi, un acquéreur peut s'offrir 8,5 m2 de plus pour le même prix depuis le mois de janvier.
Une tendance qui ne devrait pas s'inverser dans les mois qui viennent, comme en témoigne Maël Bernier de meilleurtaux.com : « les banques restent dans une phase de conquête active avec des taux toujours en baisse, et malgré un léger allongement dans le traitement des dossiers, aucune d'entre elles ne nous a indiqué vouloir ralentir sa production ». C'est un contexte qui doit inciter les acheteurs à recourir à l'emprunt pour financer leur résidence principale  ou leur investissement locatif. Le coût total du crédit s'est réduit et les garanties associées au prêt sécurisent les projets.
 

Notre conseil

Pensez à consulter plusieurs banques et un courtier pour votre plan de financement. Ces derniers vous conseilleront les prêts adaptés à votre situation, comme le prêt à taux zéro (accordé sous conditions de ressources), le 1 % logement (réservé aux salariés des entreprises privées).
 

Des records battus avec 36h immo !

C'est un système de vente qu'il convient d'explorer aux côtés des classiques transactions immobilières. 36h  immo constitue une option qui peut rapporter gros ! Il s'agit d'une vente interactive qui permet d'acheter un bien sur internet selon un principe d'enchères en ligne.
L'acquéreur décide du prix qu'il souhaite consacrer à la maison ou à l'appartement qu'il convoite. Au préalable, il a visité le bien, a rencontré le notaire pour disposer d'informations sur la vente et a obtenu un numéro d'agrément qui lui permet de participer à la vente aux enchères en ligne. La particularité, c'est que cette phase de confrontation des offres dure 36 heures. Ainsi, les acquéreurs décident, ou non, de proposer un prix supérieur suivant un pas d'enchères déterminé à l'avance.
En quelques clics, l'acquéreur devient un heureux propriétaire :
-     il détermine le prix à payer en fonction du budget fixé ;
-     il participe à une transaction qui résulte d'une totale transparence entre les propositions des acquéreurs ;
-     il achète en profitant de toute la sécurité juridique d'une négociation notariale (diagnostics immobiliers, collecte des documents d'urbanisme, rédaction de l'avant-contrat...).

Notre conseil

Rendez-vous sur le site immonot, rubrique 36h immo, pour découvrir les biens proposés à la vente par les notaires.