Interview 

Le courtier en prêt immobilier
pour être gagnant sur tous les plans

Par Marie-christine Ménoire |  Le 04/10/2017

Un projet immobilier est souvent synonyme de prêt. Le courtier sera à vos côtés pour trouver celui qui correspond à votre projet et à votre budget. Rencontre avec Jérôme Maréchal, responsable marketing de "La Centrale de Financement".

Quel est le rôle d'un courtier en crédit ?

Le rôle de "La Centrale de Financement" consiste à regrouper et comparer en un seul lieu l'ensemble de l'offre de prêts immobiliers des banques présentes en France, en vue de les proposer aux particuliers en y associant un accompagnement d'expert du financement durant toute la durée du financement.

Pourquoi est-ce plus intéressant pour un particulier d'aller voir un courtier que de recourir à une banque « traditionnelle » ?

Les emprunteurs font le tour des banques en un seul rendez-vous et sont accompagnés par un spécialiste unique qui les suivra durant toute la durée de leur financement. L'expert en prêt immobilier fait une étude personnalisée du dossier des emprunteurs pour proposer la meilleure solution de financement. Il examine en détail le projet des emprunteurs, dresse le plan de financement qui intègre toutes les dépenses de l'opération et les frais annexes (frais de notaire, de garanties…),  évalue l'apport disponible des ménages pour soumettre un plan de remboursement adapté à leur situation et adapté à leurs revenus. Une stratégie de financement est mise en place en fonction de chaque profil pour faire bénéficier aux emprunteurs des différentes aides de l'état qui leurs seraient offertes. (Prêt à taux zéro, aides de l'ANIL en fonction des régions,…). Les spécialistes "La Centrale de Financement" assurent aux emprunteurs d'obtenir les meilleurs conditions de prêt immobilier.

Par quel biais le courtier peut-il avoir des conditions plus intéressantes ?

Le courtier après étude en profondeur du dossier des emprunteurs, va avoir différents leviers sur lesquels il pourra réduire significativement le coup de l'emprunt. Bien sûr le taux nominal du prêt immobilier, mais aussi les autres parties financières telles que les assurances emprunteurs, les garanties, les modalités de remboursement et de remboursement anticipé, autant de frais à prendre en compte dans le coût total d'un financement immobilier.

Avec un courtier, vous aurez un accompagnement sur mesure

À quel taux peut-on emprunter aujourd'hui et y a-t-il des écarts selon les profils ?

Les taux vont variés en fonction de chaque profil d'emprunteur, c'est pour cela que chaque dossier est étudié au cas par cas. L'ensemble des éléments du dossier des emprunteurs sont déterminants dans la fixation d'un taux, les revenus, l'apport, l'endettement du ménage, la durée et le montant du financement mais aussi l'évolution potentielle des emprunteurs sont évalués, leur âge,… tant de critères à bien savoir mettre en avant pour bénéficier des meilleures conditions.
BAREME DES TAUX FIXES*
Durée de prêt Meilleur taux Taux moyens constatés
10 ans /120 mois 0,90 % 1,17 %
15 ans / 180 mois 1,19 % 1,44 %
20 ans / 240 mois 1,36 % 1,67 %
25 ans / 300 mois 1,56 % 1,93 %
* les taux indiqués sont donnés à titre d'information et sont basés sur les derniers barèmes bancaires d'un ou plusieurs de nos partenaires. Ceux-ci ne cormprenent pas l'incidence des frais notariés, des garanties, des assurances et d'intermédiation

Quelle est la politique des banques actuellement ? Sont-elles sélectives ?

Les conditions offertes aux emprunteurs restent exceptionnelles même après la légère remontée des taux constatée depuis octobre 2016. Les établissements prêteurs proposent des taux très attractifs aux emprunteurs grâce à une politique monétaire de la Banque Centrale Européenne très accommodante. Ils ont également fortement rogné sur leur marge depuis octobre 2016 pour rester présents sur le marché et conquérir de nouveaux clients car le prêt immobilier est leur véritable produit d'appel. Les banques sont bien sûr sélectives, elles mesurent systématiquement le risque encouru sur chaque dossier. Cependant leurs critères d'acceptation ne se sont pas durcis sur ces derniers mois.
 

Dans ce contexte, est-il intéressant de renégocier son crédit ?

Pour étudier si une renégociation est intéressante, nous invitons les emprunteurs à se poser les trois questions suivantes :
  • un crédit immobilier souscrit il y a moins de 5 ans ?
  • une durée restante de 7 ans minimum ?
  • une différence de 1 % entre les taux actuels et les conditions initiales
S'ils répondent positivement à une seule d'entre elles, qu'ils ne comptent pas revendre et rembourser par anticipation leur prêt, il peut être intéressant d'en faire l'étude.
 

Comment envisagez-vous le dernier semestre 2017 ?

La dynamique de marché restera soutenu, les emprunteurs continueront à profiter des dispositifs d'aide à l'accession qui sont maintenus jusqu'au 31 décembre tel que le prêt à taux zéro (PTZ) ou le dispositif Pinel pour les investisseurs.
 

PTZ

Le PTZ est un prêt sans intérêts, qui vient en complément d'un crédit immobilier classique. Il est accordé, sous conditions de ressources, aux personnes qui souhaitent acquérir leur première résidence principale.

Que conseilleriez-vous aux futurs acquéreurs ?

Les premiers conseils consistent à soigner leur profil emprunteur, d'avoir une tenue de compte soignée et un profil épargnant pour pouvoir défendre au mieux leurs intérêts face aux établissements prêteurs. Ils doivent également bien préparer leur projet, évaluer leur capacité de financement en nous consultant, que ce soit l'achat d'une première résidence principale, l'achat d'une nouvelle et la revente de l'ancienne, ou l'achat d'un bien pour le louer les plans de financements sont différents et les coûts également. Mieux vaut être bien accompagné pour avoir toutes les informations en main avant d'engager le projet.

Propos recueillis le 20/07/2017