Habitat 

Maison sur plan 
Toutes les étapes pour voir aboutir votre projet

Par Liorah Benamou |  Le 17/11/2017

Vous rêvez d'une maison qui vous ressemble ? La construction sur plan est faite pour vous. Les étapes seront nombreuses avant de pouvoir emménager. De la sélection du terrain aux travaux de décoration intérieure, la page blanche est entièrement à écrire.
 

Le choix du terrain, isolé ou en lotissement ?

L'achat du terrain signe le premier acte. Son emplacement peut être en lotissement. Celui-ci offre de nombreuses garanties, avec la certitude d'accéder à un site constructible et viabilisé. Il est en revanche plus contraignant, soumis à la fois à un cahier des charges et à un règlement de lotissement. Les extérieurs peuvent ainsi être contraints à certaines obligations telles que la hauteur du bâti, la couleur de la toiture et des façades, ou encore la hauteur des clôtures et les plantations autorisées. Ce choix a en revanche un atout, celui d'assurer la présence d'un voisinage, souvent très apprécié lors de la revente. Si cette question peut vous paraître secondaire, elle est pourtant essentielle. En effet, rien ne peut vous garantir que vous resterez votre vie entière dans l'habitat que vous vous apprêtez à faire construire. Il doit alors être également perçu comme un investissement financier.
Autre option: le choix d'un terrain en secteur dit diffus. Son isolement permet généralement de bénéficier d'un prix d'achat moins conséquent. Toutefois, cette somme peut rapidement prendre d'autres proportions s'il vous faut réaliser sa viabilisation, sans oublier les études de sols pour définir les fondations à envisager. En revanche, il donne souvent accès à des espaces plus vastes et surtout sans contraintes, à l'exception de celles fixées par le PLU (Plan local d'urbanisme). La première action est d'ailleurs de vérifier en mairie les obligations existantes. Cela concerne la valeur du COS (coefficient d'occupation des sols), les servitudes et les règles de mitoyenneté, au risque de voir s'ériger - dans les années suivant votre construction - un immeuble de plusieurs étages en limite de votre propriété.

À savoir

Les règles d'urbanisme inscrites dans le règlement de lotissement sont caduques 10 ans après la délivrance du permis de lotir. Il devient alors possible de réaliser des constructions libres, sous couvert de l'obtention du permis de construction ou du dépôt d'une déclaration préalable. Toutefois, les co-lotis peuvent aussi décider du maintien des règles fixées.

Quels matériaux pour la construction ?

Trois solutions constructives dominent aujourd'hui le secteur : la construction traditionnelle, en bois ou industrielle. Cette dernière a vu ses réalisations progresser ces dernières années. Elle a pour premier atout sa rapidité de mise en œuvre avec des éléments souvent conçus en usine pour un assemblage sur site. Le second point fort tient dans sa modularité, permettant d'envisager l'évolution du bien immobilier au fil des ans et de la composition du foyer. Le bois affiche des qualités assez semblables. Il connaît un succès croissant, apprécié également pour son volet environnemental. Suivant votre constructeur, il vous sera proposé plusieurs types de réalisation. Les plus courants sont en kit ou à ossature bois, méthode qui représente aujourd'hui 90 % des projets dans ce matériau.
 Quant à la construction traditionnelle, en briques ou en béton, notamment avec l'utilisation de parpaings, elle reste encore la plus employée. Les deux solutions ont évolué avec le temps pour devenir beaucoup plus performantes et garantir des qualités thermiques élevées, en lien avec le choix de l'isolant. Cette technique de construction vous permet de donner vie à un projet unique. Toutes les configurations sont envisageables avec pour seule limite votre budget. Quelle que soit votre préférence, la forme architecturale sera, elle, en partie guidée par les aménagements que vous prévoyez : surface de la pièce principale, nombre de chambres et de pièces d'eau, garage, etc.

Des équipements pour améliorer votre confort

À la différence de l'achat dans l'ancien, le choix de la maison sur plan permet d'installer des équipements de dernière génération et de les intégrer au projet pour un coût moindre. Ainsi, vous pouvez opter pour un chauffage par le sol avec la mise en œuvre d'une chape adaptée. Côté énergie, sélectionnez une installation électrique, une chaudière à gaz ou au bois, ou encore une pompe à chaleur. Réversible, celle-ci pourra aussi vous permettre de disposer d'une solution de rafraîchissement pour un surcoût modéré en comparaison à l'installation d'une climatisation.
Réfléchissez également aux équipements en domotique. Aujourd'hui, ce poste occupe une place essentielle pour piloter le chauffage, gérer les apports lumineux et solaires grâce à l'automatisation des volets roulants, ou protéger le logement avec l'intégration d'un système de sécurité.
 

Des plans tout prêts pour créer votre maison

Vous trouverez, sur le net, des plans d'architectes en 3D mis gratuitement à disposition. Utilisez-les comme dessins de base pour imaginer votre futur habitat, à étage, de plain-pied, rectangulaire ou en L. Le constructeur ou l'architecte de votre projet pourra adapter celui de votre choix aux contraintes du terrain et à vos préférences.

Une dernière étape : la décoration

C'est certainement la phase la plus ludique et celle dont vous pourrez conserver la réalisation. La décoration intérieure joue avec les modes et les préférences. La tendance actuelle est à mêler les styles, entre modernité et esprit vintage. Les carreaux de ciment en sont l'exemple type avec l'accès à des designs originaux, très contemporains. Le papier peint trouve également de nouvelles inspirations, venant recouvrir un pan de mur et non plus une pièce entière. Une idée de couleur : le violet, teinte incontournable cette année. Les matériaux nobles font aussi un retour en force, à l'image du marbre qui habille les plans de travail ou les sols. Le bois trouve les mêmes usages pour un intérieur tourné vers la nature. Enfin, si vous avez un peu de temps, lancez-vous dans le « fait soi-même ». Vous vous découvrirez vite de réels talents pour les arts manuels !