Habitat 

Le paysagiste
L'architecte de votre jardin

Par Marie-christine Ménoire |  Le 15/12/2017

Quand on achète une maison, c'est souvent pour avoir le jardin qui va avec. Pour que les enfants puissent y jouer, pour profiter d'un espace vert rien qu'à soi, pour se détendre… Pour que ce jardin soit unique et reflète votre personnalité, faites appel à un paysagiste. Il fera de cet endroit un espace de vie convivial et reposant.

Avoir un beau jardin est un rêve partagé par beaucoup. Mais souvent, cela peut paraître difficile à concrétiser pour de multiples raisons  : trop cher, trop compliqué, manque de place ou de temps pour s'en occuper… Le paysagiste saura trouver une solution adaptée à vos envies, à la configuration de votre terrain et à votre budget.

Le paysagiste : l'architecte de votre jardin

unique. Mais vous n'arrivez pas à le visualiser ni à organiser les espaces qui le composeront. Et encore moins à choisir les arbres, plantes et fleurs adaptés. Pour ne pas vous tromper dans vos choix, faites appel à un spécialiste : un paysagiste ou un architecte paysagiste.
En fait, un jardin, c'est un travail d'équipe. Lors de son intervention, le paysagiste s'entourera de toute une équipe de professionnels ayant chacun des compétences différentes, mais complémentaires (taille, tonte ou encore spécialiste en équipements d'eau si vous envisagez un arrosage intégré, une piscine ou un puits…).
Si vous faites construire, il est important de contacter le paysagiste dès le début de votre projet de construction. L'intégrer à ce stade lui permettra d'envisager les agencements et travaux avec les éléments déjà présents sur le terrain (végétation, canalisations d'eau…).

Des détails qui n'en sont pas

Le paysagiste ne se contente pas de disposer et planter des végétaux. Il prendra le temps de s'attarder sur certains points qui peuvent sembler secondaires à vos yeux, mais qui, en fait, changent tout et feront de votre jardin un lieu unique. Par exemple, éclairer son jardin, voilà une idée lumineuse.
Outre l'aspect sécurité et "utilitaire", des sources lumineuses, judicieusement choisies et installées, permettent de valoriser un vieil arbre,  un muret de pierres sèches,
une allée… Pour prolonger vos soirées d'été à l'extérieur, soignez l'éclairage pour créer, selon votre humeur et vos goûts, une ambiance colorée, chaleureuse ou poétique. Les idées ne manquent pas. Le paysagiste saura vous conseiller.

L'art et la manière

devra être attentif aux souhaits de ses clients et les conseiller en fonction de leur mode de vie, de leurs goûts et de leur budget. Il devra même anticiper leurs besoins. Pourquoi ne pas prévoir un coin réservé au potager, un espace dédié aux enfants, une terrasse, un bassin…
La seconde qualité sera l'observation. Le paysagiste devra être attentif à l'espace dont vous disposez, le style de la maison, l'orientation du jardin, la nature du sol (sableux, acide, filtrant…), le relief du terrain…
Tout a son importance pour choisir des plantes adaptées et réaliser l'implantation de votre futur jardin. Le moindre talus ou creux aura son intérêt et sera exploité pour le mettre en valeur. Ce que vous voyez comme un défaut deviendra un atout dans les mains du paysagiste.
En fait, le premier rendez-vous sera le "déclencheur" de tout ce qui va suivre. Armé de tout ce qu'il aura vu et entendu, le paysagiste pourra élaborer un premier projet. Avec à l'appui : plan d'implantation, croquis, photos, mesures, idées éclairages, matériaux utilisés… Sans oublier le coût estimatif de l'aménagement.
Ce plan n'est pas figé. Si certains éléments ne plaisent pas au client, celui-ci peut en faire part au paysagiste et les modifications seront apportées. L'objectif est que le client se sente bien dans son jardin.

Votre futur jardin en 3D

C'est bien connu. Quand on voit les choses, c'est mieux que de les imaginer. C'est pourquoi les paysagistes recourent de plus en plus souvent aux plans en 3D intégrant les végétaux choisis, l'éclairage et la décoration.

L'harmonie des sens

Un jardin n'est pas un simple alignement de végétaux. Un jardin, c'est une ambiance. Un jardin réussi est un jardin où tous nos sens sont en éveil : le toucher, mais aussi la vue en contemplant un camaïeu de couleurs changeant au fil des saisons, l'odorat en respirant le parfum des fleurs et plantes aromatiques, le goût grâce aux fruits, baies et autres légumes, l'ouïe avec le chant des oiseaux et le clapotis des fontaines.
L'expérience a démontré que certaines créations dites «thérapeutiques» sont très bénéfiques aux personnes âgées, handicapées ou traversant des périodes difficiles. Le jardin est aussi une source d'éveil des sens et d'apprentissage pour les enfants qui auront plaisir à planter, entretenir et récolter le fruit de leur travail.

Le soin et l'entretien des jardins

Votre jardin et vos plantations vivent au fil des saisons et du temps. Ils ont besoin constamment de soins et d'attentions pour qu'ils conservent leur aspect «impeccable» et agréable à l'œil.
Par manque de temps ou parce que l'âge rend les choses plus compliquées, n'hésitez pas à confier tontes et tailles à des spécialistes. Les paysagistes maîtrisent très bien le cycle des saisons, les périodes et méthodes de taille pour chaque type de plantes. Vous éviterez ainsi les erreurs pouvant être plus ou moins «fatales» à vos arbres fruitiers ou arbustes fleuris. Tonte de pelouse, scarification, entretien de massifs, bêchage, binage, désherbage, débroussaillement, ramassage de feuilles, petit entretien d'allées et terrasses, taille de haie, fruitiers, rosiers, plantes grimpantes, traitement des arbres et arbustes, application d'engrais, évacuation des déchets verts… la liste des services offerts par les paysagistes est longue.
Alors pourquoi s'en priver surtout quand on sait que ce type de travaux peut être assimilé, sous certaines conditions, à du service à la personne ouvrant droit à une réduction d'impôt. De la plantation à l'entretien, votre jardin sera entre de bonnes mains.

Combien ça coûte ?

Tout va dépendre de la taille du jardin, des aménagements et matériaux utilisés, des végétaux choisis, du temps passé et bien évidemment de la complexité du projet…