Quizz 

Les clés pour réussir un investissement immobilier

Par Stéphanie Swiklinski |  Le 06/02/2018

Investir dans l'immobilier reste une des méthodes les plus prisées par les particuliers pour se faire un petit patrimoine. Voici quelques clés à ajouter à un peu d'audace...

1 - Pour investir dans l'immobilier, c'est mieux d'avoir un apport personnel

a) Oui car on obtient plus facilement un crédit.
b) Cela n'a aucune incidence.

Réponse a) Un bon apport personnel est la clef de voûte d'un plan de financement réussi. Vos économies, une donation, un prêt familial, voire certains prêts aidés (prêt à taux 0 %, Prêt épargne logement, prêts accordés par la CAF...) pourront vous aider à le constituer. Plus la somme dont vous disposerez en propre avant le recours à l'emprunt sera conséquente, et meilleures seront les conditions consenties par la banque. Si vous n'avez pas d'apport personnel, pas de panique ! Vous pourrez emprunter, mais les conditions seront moins avantageuses et votre banquier vous demandera plus de garanties.

2 - Pour être sûr de son choix, il est important de connaître le marché local

a) Non, n'importe quel bien sera une "bonne affaire".
b) Il est primordial de comparer les prix dans le même secteur.

Réponse b) Avant d'acheter une voiture ou une TV, vous comparez ? Pour l'immobilier : c'est pareil ! Il faut donc aller sur le terrain, visiter et comparer. Cela s'appelle connaître le marché, c'est-à-dire savoir pour la zone qui vous intéresse quels sont les prix pratiqués sur le même type de bien.
 

3 - Cela ne sert à rien de connaître la rentabilité d'un bien destiné à la location

a) C'est vrai car l'immobilier : ça rapportera toujours !
b) Justement, il faut veiller à ne pas investir à perte.

Réponse b) C'est un calcul qui vaut la peine d'être fait. Pour calculer la rentabilité d'un immeuble de rapport, divisez son loyer annuel par son prix total (prix d'achat + frais d'acte notarié). Ex : un appartement dont le loyer net est de 700 euros/mois et le prix de vente de 120 000 euros frais d'achat compris. Son loyer annuel est de 700 euros x 12 = 8 400 euros, et sa rentabilité est donc de 8 400 / 120 000 = 7 %. En pratique, on trouve le plus souvent des rentabilités entre 5 et 10 %.
 

4 - Définissez, avant de vous lancer, vos critères d'achat

a) Évidemment, ça vous fera gagner du temps
b) Vous verrez en visitant au fur et à mesure

Réponse a) Il est primordial, avant de se lancer dans un investissement immobilier, d'avoir une idée assez précise de ce que l'on veut : type de bien (maison ou appartement), la localisation (centre-ville, périphérie ou campagne) et surtout les caractéristiques (nombre de pièces, exposition, étage, etc.). Cela vous fera gagner du temps pour les visites.

5 - Il n'y a que les agences immobilières qui vendent des biens immobiliers

a) Ce sont les seuls professionnels de l'immobilier
b) Il existe d'autres solutions comme votre notaire, par exemple

Réponse b) Les notaires font de la négociation immobilière. Ils peuvent donc mettre en rapport vendeurs et acquéreurs pour les biens qu'ils ont à vendre à l'étude. Pensez aussi au nouveau service de Notariat Services avec les 36 H immo. Cette formule pourraît en séduire plus d'un.

6 - Pour réussir, votre projet doit s'auto-financer

a) C'est le cas si vous achetez pour louer
b) non pas forcément

Réponse a) Si votre objectif est d'acheter pour louer, il vous faudra calculer le flux des liquidités (ou cash-flow en anglais). C'est la somme d'argent qu'il vous reste chaque mois, après avoir payé toutes les dépenses.
Cash-flow mensuel = rentrées mensuelles (loyers) - dépenses mensuelles (assurance, taxe foncière, impôt sur les revenus locatifs ...) Sans être un crac des maths, vous avez compris... Il vaut mieux que les recettes soient supérieures aux dépenses !

7 - Ne sous-estimez pas le coût des travaux de rénovation

a) C'est bien de visiter avec un artisan
b) Si c'est le cas, vous demanderez une rallonge à la banque

Réponse a) Les meilleures affaires sont souvent des immeubles avec travaux. Attention ! Ne confondez pas travaux de rafraîchissement avec de la rénovation. Pour ne pas tomber dans le piège de la sous-estimation des travaux, faites une visite avec un artisan qui chiffrera le montant des travaux à inclure dans votre dossier de financement.

Vous avez 5 bonnes réponses ou plus
Vous avez toutes les clés en mains (ou presque) pour vous lancer dans un investissement immobilier. Alors qu'attendez-vous ?

Vous avez entre 2 et 4 bonnes réponses
Après avoir fait ce quizz, vous avez déjà la plupart des pistes à suivre. Avec un peu de travail personnel, vous devriez concrétiser dans peu de temps.

Vous avez entre 0 et 2 bonnes réponses
Tout n'est pas perdu... Vous avez l'envie, mais les connaissances manquent. Prenez rendez-vous chez votre notaire. Il vous aidera à y voir plus clair et pourra éventuellement vous proposer des biens à acheter, selon votre budget.