Habitat 

Bien au chaud tout l'hiver avec un poêle

Par Stéphanie Swiklinski |  Le 13/11/2018

S'équiper d'un poêle, c'est non seulement un confort de température mais aussi un plaisir à utiliser au quotidien. On a testé et... on est restés pour profiter de sa chaleur !

Le poêle à bois pour le charme

Le poêle à bois n'est pas qu'un appareil de chauffage, il est avant tout un élément d'ambiance apportant chaleur et convivialité. Il n'est en effet pas toujours possible d'avoir une cheminée ouverte. Le poêle à bois est alors une bonne astuce pour profiter du spectacle des flammes. Essayez, c'est bien mieux que la télévision ! Avec la hausse des prix des autres combustibles, l'achat d'un poêle à bois est une bonne alternative de chauffage ; le bois étant un des combustibles les moins chers du marché. Il procure une chaleur "par rayonnement", très agréable lors des soirées d'hiver. Contrairement à une cheminée, il est très facile d'utilisation (surtout pour le démarrage du feu) et son entretien ne prend pas beaucoup de temps. L'inconvénient majeur reste le problème de stockage du bois et la surveillance constante lorsqu'il est allumé.

Le poêle à granulés pour les performances

Ce type de poêle utilise des granulés de bois, aussi appelés pellets, comme combustible. Plus faciles à stocker que le bois (cela prend moins de place), les granulés se présentent sous forme de sacs. La chaleur procurée par le poêle à granulés sera plus homogène sur l'ensemble de votre habitation, grâce à un système de ventilation. Son utilisation ne requiert pas de compétences particulières. Il s'allume facilement et automatiquement. Il peut y avoir une automatisation complète de son alimentation et même se programmer à l'avance. Le problème est qu'en cas de coupure d'électricité... tout s'arrête !
L'avantage principal de ce mode de chauffage est son excellent rendement. De plus, opter pour un poêle à granulés c'est réduire le bilan énergétique de son habitation ; ce type de produit ayant un niveau d'émission de gaz à effet de serre réduit.

Poêle à bois ou comment allier rusticité et design

Même si le poêle à bois conserve un petit côté "rustique", il a désormais sa place dans un intérieur plus contemporain, grâce à une large gamme. Il peut voir ses caractéristiques différer selon le choix du matériau. Avec un poêle en acier, vous allez monter en température très rapidement et vous aurez une grande palette de design car ce matériau est facile à travailler. Le poêle en fonte, quant à lui, a une grande capacité à accumuler la chaleur. En revanche, si vous devez le déplacer... bon courage ! Pour l'originalité, il existe des poêles en céramique, faience… mais c'est plus cher !

Poêle à bois et crédit d'impôt : le duo gagnant

La liste exhaustive des travaux éligibles pour la prime CITE n'a pas encore été dévoilée. Pour le moment, l'installation d'un poêle à bois (bûches ou granulés) en fait toujours partie. Si vous faites des travaux pour installer un poêle jusqu'au 31/12/2018, vous bénéficierez d'un crédit d'impôt de 30 % du montant des dépenses réalisées. Bonne nouvelle : ce crédit d'impôt joue les prolongations en 2019 !

Un professionnel "RGE"

Pour l'installation de votre poêle, le recours à un professionnel certifié "RGE" reconnu garant de l'environnement est indispensable pour espérer prétendre aux aides financières.