Mon notaire m'a dit 

LE CARNET D'ADRESSES 2019
DE VOTRE NOTAIRE

Par Christophe Raffaillac |  Le 21/12/2018

Un achat immobilier fait sûrement partie de vos bonnes résolutions de l'année. Ce projet doit se réaliser avec l'aide de votre notaire. Son service transaction vous permet d'évaluer, de vendre ou acheter un bien en profitant de nombreux avantages. Voilà une année 2019 qui devrait se traduire par une belle signature à la clé.

Si 2019 nous promet de beaux succès immobiliers, c'est que cette nouvelle année se montre tout à fait favorable aux porteurs de projets.
Que vous soyez acquéreur ou vendeur, le contexte réserve de belles opportunités avec une belle variété de biens sur le marché et une demande au rendez-vous.
D'autant plus si vous confiez cette négociation à un notaire, alors vous cumulez tous les atouts pour conclure une belle négociation. Vous profiterez alors :
? de conseils juridiques et immobiliers personnalisés
    prodigués par les notaires et leurs équipes ;
? d'un accès privilégié à une vaste panoplie de biens
    provenant de toutes les études ;
? d'un important vivier d'acquéreurs référencés chez les notaires ;
? de la force de frappe des études notariales.
Découvrons comment les notaires et négociateurs peuvent vous accompagner dans la réussite de votre transaction.

Quels sont les avantages d'une vente par appel d'offres sur internet, vente interactive telle 36h immo ?

Louis Réveleau : comme principal avantage de la vente interactive, je dirais la transparence. Tous les acquéreurs se trouvent sur un pied d'égalité pour participer à cette forme de vente aux enchères sur internet. Pas de favori non plus, puisque chacun a connaissance des offres des autres candidats et peut se positionner. Un atout majeur par rapport à une transaction classique où il faut consulter régulièrement les offres sur le marché et se décider au bon moment.

Que conseillez-vous aux acquéreurs 36h immo ?

Louis Réveleau : il faut profiter de la période préalable à la vente, qui s'étale sur 2 ou 3 semaines, pour visiter la maison, solliciter différents organismes bancaires afin de présenter un dossier à même d'être financé. Le principal conseil que je peux donner à un acquéreur, c'est de présenter l'accord de principe de sa banque. Et le deuxième, c'est de se fixer une limite de prix à ne pas dépasser, avant même le début des enchères.

Comment se déroulent les visites ?

Louis Réveleau : Nous proposons trois ou quatre visites aux acquéreurs intéressés avec des créneaux le soir ou le week-end. Cela permet aussi à des vendeurs potentiels de voir comment nous travaillons. Et elles permettent aux acquéreurs de s'exprimer sur leur projet Au cours de ces visites, un dossier se voit remis aux intéressés avec la documentation sur le déroulement de la vente interactive. Ensuite, il s'enregistre sur le site pour participer.

Que préconisez-vous pour remporter la vente ?

Louis Réveleau : C'est le meilleur offrant et non pas le plus offrant qui peut remporter la vente. Ce n'est pas parce que le candidat n'a pas fait l'offre la plus élevée qu'il ne sera pas choisi comme l'acquéreur final. La vente interactive accélére le recueil des propositions afin de choisir la plus intéressante. En cas d'indivision, les vendeurs pressés par le temps peuvent privilégier l'offre inférieure avec un paiement au comptant. Plus les candidats présenteront un plan de financement rigoureux et plus les vendeurs seront enclins à accepter leur offre.

Parlez-nous de votre prochain bien à vendre en 36h immo

Louis Réveleau : nous avons signé très récemment deux compromis suite à des ventes interactives sur Bordeaux et Lacanau. Il s'agissait justement d'une succession, avec des droits importants à régler. Ce sera un bon moyen pour les héritiers d'obtenir le meilleur prix le plus rapidement possible. Tous les biens ne se prêtent pas à la venet 36h immo, il faut qu'il y ait une forte demande.

Faites-nous partager une expérience intéressante avec des acheteurs

Louis Réveleau : Récemment, des acquéreurs voisins d'une maison en vente avec 36h immo tenaient vraiment à acheter ce bien.
Ils ont fait la meilleure offre sans dépasser leur budget. Le jour de la signature du compromis, ils sont apparus usés par ces 36 heures de négociation ! Malgré la grande concentration que leur a exigée cette transaction, ils ont pu savourer la satisfaction d'être les nouveaux propriétaires.
Voilà une histoire qui finit bien !