Patrimoine 

CENON
Ce nom à retenir

Par Christophe Raffaillac |  Le 21/02/2019

La ville de Cenon ne bénéficie pas encore d'une grande notoriété, mais elle est en passe de se forger une belle renommée. Sa situation stratégique au sein de la métropole bordelaise lui offre de belles perspectives. L'immobilier peut voir les choses en grand pour se construire un bel avenir. Découvrons les raisons qui font que les acquéreurs ont tout intérêt à retenir ce nom pour se loger ou investir.

Aujourd'hui, il est de bon ton d'investir à Cenon. Urbanisation, promotion, construction… autant de qualificatifs qui décrivent cette cité bordant les rives de la Garonne. Un environnement en profonde mutation si l'on en juge par les grues, les immeubles, les bâtiments qui viennent ponctuer l'horizon. Du portrait de cité en phase de résignation, elle s'est offert le statut de ville en pleine mutation. Pas étonnant si les investisseurs y voient désormais de belles occasions d'y réaliser des acquisitions. Arrêtons-nous pour cette escale sur la rive gauche de Bordeaux Métropole.

Une situation qui lui vaut ce nom

Si Cenon ne peut se targuer de disposer d'une façade fluviale, à l'instar de Lormont qui borde les berges de la Garonne,  la ville se situe à quelques encâblures du pont Jacques Chaban-Delmas. Très vite, on s'aperçoit que sa situation géographique lui vaut de beaux atouts à l'échelle de Bordeaux métropole. En effet, elle constitue un point de passage presque obligé lorsque l'on veut traverser Bordeaux d'est en ouest.
À cette proximité géographique s'ajoute un relief bénéfique. Quel point de vue magnifique s'offre à nous avant d'amorcer la descente qui mène vers Cenon bas. C'est un panorama exceptionnel que réserve la partie haute de la ville. Signe de ses nouvelles ambitions qui lui permettent de prendre de la hauteur et de savourer le plaisir d'avoir Bordeaux à ses pieds.
Pour un univers plutôt dépaysant, les amateurs d'une vie paisible et verdoyante apprécieront la colline ou le plateau de Cenon haut. Les logements résidentiels se nichent dans les terrains boisés offrant une grande  intimité. S'il s'agit de privilégier un univers plus « connecté », qui permet de relier la capitale girondine d'un coup de tramway, Cenon bas semble l'emplacement tout indiqué. De nombreux immeubles sortent de terre comme des champignons, profitant d'un foncier non urbanisé.

Un nom qui attire une large population

Plus de 30 % de jeunes de moins de 25 ans, un taux de naissance au-dessus de la moyenne métropolitaine, Cenon profite d'une belle dynamique démographique. Avec ses 23 000 habitants, Cenon compte près de 25 % de jeunes de moins de 18 ans et confirme son attractivité en matière d'éducation, d'équipements sportifs, culturels et de loisirs. Ce qui ne l'empêche pas de séduire les familles avec enfants qui constituent 60 % des ménages. C'est la raison pour laquelle la ville a développé des services et des équipements adaptés aux besoins de sa population.

Une ville qui est promise à une belle renommée

Au pied des coteaux, dans le bas Cenon, la Zone d'aménagement concertée  « Pont rouge »  jouit d'une situation géographique privilégiée. Ce secteur de 11 hectares, compris entre l'Hôtel de ville et la rue Jules Gues, le long de l'avenue Jean Jaurès, se transforme avec la construction de centaines de logements. Un secteur qui  poursuit la rénovation de son parc immobilier avec la réalisation de 200 logements dont une centaine à caractère social.  Dans le prolongement de Bordeaux Bastide, le bas Cenon se trouve tout indiqué pour la construction de la résidence «Villa foch » comprenant  des logements de type T2 et T3. Dans ce secteur très commerçant, les habitants apprécieront de trouver école maternelle, primaire, collèges et lycées, très faciles d'accès, dans un rayon de 400 m. D'autant que la gare multimodale de Cenon et le tram se situent à 400 m. Une résidence de 24 appartements qui s'intègre parfaitement dans ce lieu résidentiel très convoité pour sa qualité de vie.
C'est par ailleurs un secteur étudiant avec de grandes écoles qui accueillent des universitaires venant de toute la France.
S'ajoutent l'installation d'activités commerciales, de services publics et le déploiement de modes de déplacement doux (vélo et piéton) et alternatifs pour participer à l'essor du secteur Cenon bas. Dans le quartier Palmer, la priorité va consister à accentuer les liaisons entre le parc et les habitations, sans oublier non plus de travailler à l'amélioration de l'habitat. Le quartier La Marègue a accéléré son développement au travers de sa zone d'activités économiques. Quant à La Saraillère, les logements sociaux vont y être réhabilités. Cenon se fixe de grands objectifs afin de devenir « ce nom » incontournable.

CENON

Elle compte parmi les vingt-huit communes de Bordeaux Métropole. Campée au pied d'une petite colline dominant la plaine alluviale, Cenon se divise en deux entités principales : Cenon-Bas (dans le prolongement de La Bastide) et Cenon-Haut, sur la crête.
Fiche d'identité
- Population : 22 131 habitants
- Superficie : 7,35 km2
- Densité : 3 011 hab./km2
- Altitude : minimum 4 m - maximum 63 m