Habitat 

Et si on se mettait en terrasse ?

Par Stéphanie Swiklinski |  Le 21/05/2019

La terrasse est le trait d'union entre le jardin et la maison. Véritable pièce à vivre dès que le soleil apparaît, son aménagement mérite toute notre réflexion.

Un emplacement de choix

Avant de se lancer dans la création d'une terrasse, il faut se pencher sur la question de son emplacement. Pensez avant toute chose à son utilité ! Véritable prolongement de la maison, votre terrasse trouvera son côté pratique si elle est à côté de la cuisine. Quand on peut éviter de faire des allers-retours les bras chargés... il ne faut pas s'en priver ! L'agencement de votre terrain est aussi un paramètre à prendre en compte. De sa taille et de sa forme vont dépendre celle de votre future terrasse. Alors rectangulaire ? De forme arrondie ou en "L" ?
Enfin, l'exposition de votre future terrasse est peut-être le critère le plus important. À quoi servirait une terrasse toujours à l'ombre ? L'ensoleillement jouera un rôle primordial, non seulement pour l'utilisation de la terrasse, mais aussi sur la longévité des matériaux utilisés. Une terrasse au nord sera sujette aux problèmes d'humidité, alors que si elle est plein sud, ce ne sera pas le cas.

Permis ou pas ?

En principe, vous pouvez aménager une terrasse extérieure de plain-pied, c'est-à-dire non surélevée ou très faiblement surélevée, sans aucune autorisation.
Les terrasses nécessitant une surélévation sont en revanche soumises à une déclaration préalable ou un permis de construire, en fonction de la surface créée.
Renseignez-vous auprès de votre mairie au cas où celle-ci imposerait une réglementation particulière.

La terrasse en bois pour la convivialité

Quand on opte pour une terrasse en bois, il faut avoir conscience de deux choses : le bois est glissant dès qu'il pleut et il est vivant. Quoi que vous fassiez, le bois "travaille" et se déforme. Choisissez donc avec beaucoup de discernement le bois de votre future terrasse. Une terrasse en teck sera du plus bel effet mais son prix reste dissuasif ! Vous pouvez toujours vous rabattre sur des bois exotiques qui sont beaucoup plus abordables comme le Bangkirai qui vient d'Indonésie ou de Malaisie, l'Ipé issu des forêts brésiliennes, etc. Le choix entre ces différentes essences se fait essentiellement sur leur aspect esthétique lié aux différentes teintes proposées. L'avantage des bois exotiques est qu'ils sont parfaitement adaptés, même en milieu humide, et ils résistent très bien dans le temps. En revanche, ils ont tendance à se griser sur le long terme, mais certains traitements peuvent en retarder l'échéance.
Pour être tranquille côté entretien et si vous n'êtes pas un puriste, une terrasse en bois composite ne pourrait-elle pas faire votre bonheur ? Il s'agit d'une belle imitation composée de PVC et de bois. Le résultat est bluffant ! Le côté naturel du bois est respecté et son aspect chaleureux également. D'un point de vue écologique, le bois composite n'est pas issu de forêts menacées, contrairement à certains bois exotiques.  Le bois composite ne nécessite aucun entretien particulier (comme de la peinture ou de la lasure), un coup de balai-brosse et le tour est joué ! Le bambou peut également représenter une alternative. Le bambou c'est écolo : on ne coupe que la tige et elle repousse très rapidement. Ce matériau est tendance, durable et solide.

La terrasse en béton pour la durabilité

Le béton peut, de prime abord, sembler moins chaleureux que le bois, mais détrompez-vous ! Avec une terrasse en béton, vous pouvez jouer avec les couleurs, avec les formes et donc avec le style. Il s'adaptera aussi bien à une maison ultra moderne qu'à une maison classique voire rustique. Il est possible d'opter pour des dalles en béton de différentes formes pour un habillage de votre terrasse. Le béton est l'un des matériaux qui résistent le plus dans le temps. Histoire de faciliter son entretien, il est conseillé d'imprégner la surface d'un revêtement protecteur. Ensuite, un simple nettoyage une fois par an avec un nettoyeur haute pression suffit à lui rendre toute sa splendeur.

La terrasse carrelée pour un entretien facilité

Si vous choisissez du carrelage, votre terrasse peut alors être véritablement le prolongement de votre intérieur. Mais vous pouvez aussi mixer les matériaux. Aujourd'hui, votre choix est infini. Sur la terrasse, les carrelages d'extérieur imitent la pierre, le bois ou l'ardoise d'une façon bluffante, tandis que les dallages en pierre reconstituée ressemblent à s'y tromper à des dallages en pierre naturelle. Carrelage ou dallage, on se laisse séduire !
Comme pour le carrelage intérieur, le grès cérame, qui est sans porosité, sera à privilégier pour des facilités d'entretien. Le large choix de coloris, de formats et de prix permet toutes les fantaisies. Le principal inconvénient du carrelage reste la chape de béton qu'il faut couler avant de poser votre carrelage. Si le sol est déjà bétonné, un ragréage sera peut-être nécessaire pour le lisser parfaitement. Choisissez avec précaution votre carrelage qui peut être très glissant par temps de pluie !

La terrasse en pierre pour l'authenticité

Utilisée depuis toujours, la pierre est un choix idéal pour construire ou rénover une terrasse, tant pour sa pérennité que pour la palette de styles qu'elle permet de mettre en scène. Pierre naturelle ou reconstituée, elle se décline dans de nombreux coloris, formes et dimensions. Résistante à l'usage, aux chocs et taches comme au temps qui passe, la terrasse en pierre est une valeur sûre. La pierre naturelle avec des dalles XXL est très tendance ces dernières années en terrasse. Pour le côté authentique, vous pourrez opter pour du marbre, du granit, du grès... Résistante au gel, c'est l'ardoise qui a beaucoup de succès, grâce à sa gamme de couleurs sombres. Attention cependant à ne pas se brûler car l'ardoise emmagasine la chaleur. Pour des prix plus abordables, la pierre reconstituée est parfaite et d'un entretien plus facile, mais pour l'authenticité, ce n'est pas tout à fait le cas !