Edito 

Immobilier
Bonne certification en poche !

Par Christophe Raffaillac |  Le 23/08/2019

À l'instar de nos chers écoliers, l'immobilier fait sa rentrée. À la clé, une bonne certification pour les biens qui sont destinés à être négociés. Avant de passer dans de nouvelles mains, ils devront se préparer à un examen : obtenir le fameux Dossier de Diagnostics Techniques qui regroupe tous les contrôles obligatoires.

Plomb, amiante, étiquette énergie, gaz, électricité… autant de sujets qu'il faut potasser pour être bien noté et trouver l'acquéreur rêvé. Ce dernier se montre de plus en plus attentif à la lecture de ces différents contrôles obligatoires. À tel point que certaines ventes échouent en raison d'appréciations peu élogieuses. Pas de panique cependant pour cette transaction qui approche à grands pas, voici les principaux chapitres à bien maîtriser :
  • Diagnostic de performances énergétiques (DPE) : il définit la classe énergie et les émissions de gaz à effet de serre. Au-delà du score allant de A à G, il importe de valoriser les recommandations pour rendre la maison plus économique.
  • Contrôle des installations gaz et électricité : très sensible par rapport à la sécurité des occupants, ces équipements exigent une grande attention de la part du propriétaire. En cas de problème, il faut demander aux professionnels du bâtiment d'intervenir en priorité, eux seuls peuvent garantir la longévité de l'installation.
  • Recherche de plomb et amiante : si ces substances présentent un risque avéré pour la santé, leur présence apparaît de plus en plus limitée dans les constructions. Pas de raisons de stresser, s'il faut une remise à niveau, des spécialistes sauront assainir le bâtiment.
  • Risques naturels : de mieux en mieux maîtrisés, les éventuels problèmes sismiques, d'inondations ou de sols pollués font l'objet de toutes les réserves nécessaires avec des niveaux d'exigence élevés pour éviter tout danger.

C'est avec sérénité qu'il faut aborder l'épreuve des diagnostics immobiliers. Pour les vendeurs qui douteraient, nous les invitons à se rapprocher de leur maître préféré : le notaire. Il saura les conseiller sur les travaux à réaliser en priorité pour vendre avec succès.