Mon projet 

Immobilier
Prenez la clé des champs

Par Marie-Christine Ménoire |  Le 02/06/2020

Va-t-on assister à un exode urbain et un regain d'intérêt pour la campagne ? Les citadins des grandes métropoles qui ont vécu le confinement en appartement vont certainement envisager leur habitat et leur mode de vie différemment.

La crise sanitaire et le confinement vont laisser des traces sur notre mode de vie, notre mode de consommation et nos priorités. L'immobilier n'y échappera pas. Après 8 longues semaines de confinement, parfois à plusieurs dans un petit espace, de nombreux citadins vont chercher à quitter la ville pour vivre plus confortablement à l'avenir. Les professionnels de l'immobilier sont unanimes : dans un proche avenir, le marché immobilier sera marqué par un regain d'intérêt pour les maisons ou les appartements avec terrasse et balcon, loin des grandes métropoles et de leurs nuisances. Les acheteurs ne vont pas hésiter à élargir leur zone de recherches pour s'éloigner au maximum des centres-villes. Sans oublier le développement du télétravail, testé durant le confinement, qui pourrait perdurer et favoriser une certaine migration des villes vers les campagnes.

La campagne pour la qualité de vie

Acheter ou construire à la campagne ou en périphérie des grandes agglomérations va prendre une autre saveur. Fini l'étroitesse d'un petit appartement avec un simple balcon ou une mini terrasse. À vous l'espace pour des activités à l'extérieur, le jardinage, les jeux des enfants… C'est un cadre de vie idéal pour une vie familiale agréable (avec des logements plus spacieux) sans tout à fait couper totalement les ponts avec la vie urbaine. Car qui dit campagne ne dit pas isolement. Bien au contraire. C'est profiter de plus de convivialité et d'un tissu associatif dynamique. Même si les maisons sont parfois un peu distantes les unes des autres, cela n'empêche pas de connaître ses voisins. Les enfants vont à la même école, fréquentent les mêmes clubs sportifs et les parents sont souvent impliqués dans les associations qui mettent un point fort à organiser des événements qui fédèrent petits et grands et entretiennent le dynamisme de la commune.
Pour encourager l'arrivée de nouveaux ménages, l'économie est largement soutenue par les pouvoirs publics. Cela passe par exemple par des infrastructures de transport routier développées qui permettent de se rendre facilement et rapidement au coeur des agglomérations voisines (pour les loisirs, la culture, l'enseignement ou le travail…), mais aussi le raccordement des territoires à la fibre. Les pouvoirs publics mettent tout en oeuvre pour limiter les "zones blanches" et garantir le très haut débit sur l'ensemble du territoire d'ici 2022.
C'est aussi l'accès à des circuits courts pour une alimentation en produits locaux. Vente directe à la ferme, magasins de producteurs, marchés locaux, AMAP (association pour le maintien d'une agriculture paysanne ou une association pour le maintien d'une agriculture de proximité)... autant de modes de distribution directe du producteur au consommateur.

À savoir

Un Français sur deux rêve d'acheter une maison à la campagne et de quitter la ville. Et c'est encore plus vrai après le confinement

L'occasion d'avoir plus grand pour moins cher

En ville, les terrains sont de plus en plus rares. Si, par bonheur, vous arrivez à en trouver un, la surface constructible sera souvent réduite et ne répondra pas forcément à vos rêves de grandes maisons avec jardin. Il est devenu quasiment indispensable de s'éloigner des métropoles si l'on veut faire construire. Côté budget, en ville, les prix pratiqués pour une maison avec peu de terrain sont souvent exorbitants et inaccessibles aux ménages peu argentés et aux jeunes primo-accédants. En prenant la direction de la campagne, le gros avantage sera le prix des terrains, parfois du simple au double par rapport à la ville, un vaste choix et des emplacements de qualité. Vous pourrez construire plus facilement la maison de vos rêves (plain-pied, superficie plus grande…).
Mais on ne construit pas à la campagne comme en ville. En plus des critères habituels pour bien choisir son terrain (orientation, végétation existante, nature du sol, configuration et relief du terrain…), vous devez vérifier que le terrain est viabilisé. Si ce n'est pas le cas, renseignez-vous sur les coûts engendrés par les raccordements. Cela suppose aussi de connaître les limites de propriété et d'effectuer un bornage du terrain, de se renseigner sur les accès possibles, de demander un permis de construire… C'est pourquoi il est recommandé d'opter pour une construction en lotissement où tous ces points sont gérés par le lotisseur.

Construire à la campagne mais en lotissement

Acheter en lotissement c'est la garantie d'avoir un terrain prêt à bâtir. Lorsque l'on achète un terrain isolé, tout est à faire et vous risquez d'avoir quelques surprises ! Avec un achat en lotissement, vous vous dispensez de pas mal de tracas qui peuvent gâcher votre plaisir. Vous serez assuré d'avoir un terrain :
  • constructible. Cela peut paraître évident, mais ce n'est pas toujours le cas pour un terrain isolé (vous devrez vous renseigner sur le sujet avant d'entreprendre quoi que ce soit). Avec un achat en lotissement, vous aurez la certitude de pouvoir construire sur le terrain de votre choix. Vous n'aurez pas à vous préoccuper du Plan local d'urbanisme (PLU), de l'étude de sol… rien ne sera laissé au hasard ;
  • viabilisé. Travaux relatifs à la voirie, raccordements aux différents réseaux (gaz, électricité...), assainissement... vous n'aurez à vous occuper de rien ! Le coût de ces différents branchements et raccordements est compris dans le prix d'achat du terrain ;
  • délimité. La superficie de votre terrain est garantie. Elle aura été préalablement déterminée par un géomètre-expert qui aura posé des bornes. Personne ne pourra venir contester les limites de votre terrain !
  • garanti. Le lotisseur vous apporte un certain nombre de garanties (vice caché, garantie décennale sur les réseaux...) ;
  • respectueux de l'environnement. Les lotissements d'aujourd'hui sont créés par des équipes dans lesquelles interviennent des urbanistes, des architectes, des paysagistes afin de créer un cadre de vie agréable. De plus en plus, les lotissements se placent sous le signe du développement durable avec une plus grande place à la verdure, la gestion intelligente des eaux de pluie, une voirie mixte où voitures, piétons et cyclistes se partagent la chaussée…
  • réglementé. En optant pour une construction en lotissement, vous vivrez dans un cadre de vie harmonieux. Car lotissement est synonyme de règlement et de cahier des charges. Les règles de construction (couleur des façades, hauteur des constructions…) mais aussi les rapports privés entre les propriétaires de lots, leurs droits et obligations (règles relatives au stationnement, à l'entretien, aux plantations...), tout est écrit noir sur blanc. C'est plus simple et "confortable".

Lotissements : un travail déquipe

Les lotisseurs pensent les lotissements en concertation avec la commune, suivant un projet architectural et paysager bien déterminé, adapté à son environnement et aux besoins locaux. Ils s'associent avec des professionnels de la construction (géomètre, géologue, architecte, urbaniste, paysagiste…) qui garantissent la qualité de l'aménagement.