Actualités 

ENSOLEILLEMENT BRILLANT
DANS LE CANTAL !

Par Christophe Raffaillac |  Le 29/06/2020

Avec un ensoleillement à faire pâlir d'envie bien des territoires du sud de la France, le Cantal permet de se faire une place au soleil ! Quelques chiffres permettent de vérifier que le département bénéficie de conditions climatiques toujours plus radieuses.

visuel dossier
Parmi les plus ensoleillés en Auvergne, le département du Cantal profite de sa position géographique dans la moitié sud du pays. Pour trouver un ensoleillement plus important, il faut se rendre dans le quart sud-est de la France, à l'est de Carcasonne et au sud de Grenoble.  
Durant la décennie 1990 - 2000, la ville d'Aurillac a bénéficié, en moyenne, de 2 080 h de soleil par an. Au cours des 10 années qui ont suivi, de 2000 à 2010,  le temps d'ensoleillement a augmenté pour atteindre 2 117 h.
Contrairement à une idée reçue, le soleil n'est pas plus présent sur le sud-ouest de la France que dans le sud Auvergne. Par exemple, Toulouse enregistre 2 010 h en cumulé à cause des brouillards hivernaux fréquents dans le bassin de la Garonne et au pied des Pyrénées.
D'importantes variations existent entre le nord et le sud du département, au niveau du plateau du Cézallier, avec une diminution en remontant en latitude. Ainsi, nous observons 2 019 heures d'exposition au soleil à Marcenat en 2019 contre 2 286 heures à Aurillac.

visuel dossier
Cela vaut aussi dans le sens est/ouest, où l'aérodrome de Saint-Flour-Coltines a bénéficié de 2 182 heures en 2019.
Dans le quart sud-ouest du Cantal, d'Aurillac à Maurs, l'ensoleillement est relativement bon durant les mois d'hiver, surtout en conditions anticycloniques. Dans ce cas, la préfecture du Cantal bénéficie de belles journées froides et lumineuses, grâce à un ciel dégagé dès le matin. À l'inverse, de la Planèze à l'Aubrac, les grisailles persistent souvent une grande partie de la journée.

Laurent Pacelli - Météo-France
Centre Météorologique d'Aurillac