Habitat 

Menuiseries extérieures
Porte ouverte à l'innovation et au confort

Par Marie-Christine Ménoire |  Le 26/08/2020

Dans le cadre d'une construction durable et écologique, les menuiseries extérieures ont une place primordiale. De plus en plus respectueuses de l'environnement, fenêtres et portes offrent une large place à la lumière, aux matériaux performants et aux innovations techniques pour encore plus de confort.

Des fenêtres éco et déco

La protection de l'environnement et la construction durable sont au coeur des préoccupations. Les fabricants de fenêtres l'ont bien compris. Ils se sont adaptés aux préconisations de la réglementation thermique 2012 (RT 2012) qui privilégie la lumière naturelle. Les constructions doivent avoir une surface minimale de baies vitrées supérieure ou égale à 1/6 de la surface habitable. L'objectif : améliorer la performance énergétique de la maison et limiter l'utilisation du chauffage et de la lumière artificielle. Les larges fenêtres et les baies vitrées du sol au plafond ne sont plus l'exception. Elles sont équipées de cadres, 100 % étanches et isolants, mais aussi de plus en plus discrets. Double, triple et même quadruple vitrage vous assure des performances thermiques et acoustiques inégalées. Pour réduire encore plus les pertes thermiques, optez pour des vitrages peu émissifs. Un traitement de surface ou l'injection entre les vitres d'un gaz rare (Argon, Krypton…) à la place de l'air empêcheront les déperditions calorifiques en hiver. L'été, ce sera un "barrage" au rayonnement solaire. Certains fabricants proposent même un film filtrant intelligent. Il fera varier la transparence du vitrage en fonction de la température et des rayons du soleil pour réguler la température de la pièce.
Côté design, à l'image des tendances en décoration intérieure, les fenêtres adoptent un style épuré et naturel. Cela se retrouve dans la gamme de coloris proposés avec des dominantes de verts, gris, beiges et bruns. Des tons également présents dans nos intérieurs pour une atmosphère harmonieuse et authentique. Pour une intégration optimale dans votre décoration, osez la fenêtre bicolore. Une pour l'intérieur et une pour l'extérieur.
Et la sécurité dans tout ça ? Verre feuilleté, verre trempé, verre anti-choc sont des systèmes qui ont fait leurs preuves contre les effractions. Mais la domotique a fait d'énormes progrès pour sécuriser votre maison. Vos fenêtres sont devenues "intelligentes". Des dispositifs connectés permettront, entre autres, de surveiller l'ouverture de la fenêtre à distance, depuis une tablette ou un smartphone.

Des poignées antimicrobiennes et antibactériennes

Les poignées, surtout celles des portes, sont connues pour être un facteur de transmission de microbes et d'infections. Suite à la crise du Coronavirus, les professionnels ont développé une gamme de poignées stoppant le risque de prolifération. Les ions d'argent intégrés dans leur revêtement suppriment près de 99 % des bactéries et microbes.

Des portes d'entrée qui ne passent pas inaperçues

La porte d'entrée est la première chose que verront vos invités. Elle doit donc être choisie avec soin. Classique ou plus contemporaine, elle sera en harmonie avec le style de votre maison et les autres menuiseries extérieures. Côté couleur, le gris anthracite et le blanc sont toujours en vogue. Pour une façade haute en couleur, les portes d'entrées colorées donneront à votre maison du caractère et de la personnalité. Veillez cependant à ce que votre mairie n'impose pas de limite à ce sujet. Si vous habitez dans une zone classée, les restrictions risquent d'être encore plus strictes. Dans ce cas, renseignez-vous auprès des Architectes des Bâtiments de France.
Si vous souhaitez faire entrer la lumière dans votre habitation, optez pour une porte vitrée ou semi-vitrée. Dépoli ou sablé, givré ou transparent, avec ou sans motifs… le choix du vitrage sera fonction de vos besoins et souhaits (préserver votre intimité, donner un style particulier ou plus moderne à votre maison…). Avec la sécurité et l'isolation en prime. Car une porte d'entrée ne doit pas être que belle. Elle doit aussi empêcher les intrusions. En plus de la traditionnelle serrure 3 ou 5 points, les fabricants proposent désormais des solutions haute technologie. La serrure connectée, reliée à une box, vous obéira à distance depuis un smartphone ou une tablette. Elle vous indique en temps réel si la porte est ouverte ou fermée.
Vous pouvez aussi commander votre porte d'entrée à la voix. Pour cela, il suffit de la relier à une enceinte intelligente (Google Home…) connectée à votre box. L'assistant vocal pourra la verrouiller ou la déverrouiller, mais aussi programmer des scénarios de vie sans même que vous ayez besoin de bouger. Autre option : la serrure motorisée. Vos clés seront remplacées par un clavier à code, une télécommande ou un lecteur d'empreintes digitales.
La porte d'entrée a aussi vocation de protéger votre intérieur des frimas de l'hiver, éviter les pertes de chaleur et filtrer les bruits extérieurs. À ce niveau, le choix des matériaux sera déterminant. Le bois et le PVC présenteront les meilleures qualités d'isolation thermique et acoustique. Mais ces performances ne dépendront pas de la seule épaisseur de la porte. Faites plutôt confiance au coefficient Ud ("u" pour conductivité thermique et "d" pour porte). Plus l'Ud est élevé, plus la déperdition de chaleur est importante, et donc plus la consommation d'énergie est élevée.  Pour ce qui est de l'isolation phonique, c'est la même chose. Vérifiez l'indice d'affaiblissement acoustique Rw en dB (décibels). Plus le chiffre est important, meilleurs sont les résultats.

Des aides financières pour changer vos menuiseries extérieures

- MaPrimeRénov' pour les foyers modestes et très modestes. D'un montant forfaitaire, elle est versée directement par l'Anah dans l'année des travaux
- le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) pour les foyers intermédiaires ne pouvant pas bénéficier de MaPrimeRénov'. Prolongé jusqu'au 31 décembre 2020, son montant est déterminé selon un forfait par type de travaux. Il ne peut en aucun cas dépasser 75 % du prix payé par le propriétaire
- l'Éco-PTZ pour les propriétaires (occupants ou bailleurs) d'un logement utilisé comme résidence principale et achevé depuis plus de deux ans. Attribué sans condition de ressources, son montant maximal est compris entre 7 000 et 30 000 euros selon les travaux financés

N'oubliez pas la porte de garage

Dans la famille des menuiseries extérieures, il ne faut pas oublier la porte de garage. Il est révolu le temps où elle était  juste pratique. Aujourd'hui, elle doit être esthétique, assurer votre sécurité, garantir une bonne isolation thermique et être facile à manœuvrer. La sécurité s'entend dans le fonctionnement, mais aussi contre les effractions. Votre porte de garage devra répondre aux exigences de la norme NF EN 13241-1 et être équipée notamment d'un pare-chute s'il s'agit d'un modèle relevable, d'un système de détection d'obstacle sur les versions motorisées…
Elle doit aussi dissuader les cambrioleurs par sa résistance et l'efficacité des éléments de sécurité et de fermeture (fermeture à un, deux voire trois points de verrouillage, système antirelevage...). Côté confort, la porte devra être suffisamment isolante pour vous mettre à l'abri des variations thermiques extérieures. Référez-vous à la classe énergétique pour connaître son niveau d'isolation. Privilégiez une porte de garage en classe A. L'épaisseur et l'isolation des panneaux est plus importante et l'étanchéité à l'air est plus performante.
Avant de faire votre choix, tenez compte de la configuration intérieure et extérieure de votre garage. Cela est indispensable si vous voulez pouvoir fermer la porte correctement et laisser passer votre voiture une fois la porte ouverte. Cela peut paraître évident, mais vous ne devez pas omettre de mesurer très précisément votre garage en long, en large et en hauteur. De là dépendra le système d'ouverture de la porte : basculante, sectionnelle, coulissante, battante ou enroulable.