Habitat 

Fenêtre bois
La tradition a du bon !

Par Christophe Raffaillac |  Le 20/04/2021

La fenêtre peut encore montrer de quel bois elle se chauffe ! Dans son matériau le plus noble qu'est le bois, elle allie élégance et performances pour la construction comme la rénovation d'une maison.

À nouveau la vie de château pour la fenêtre bois ! Elle marque en effet un grand retour dans les projets de rénovation après avoir été snobée par le PVC et l'aluminium qui lui ont volé la vedette ces dernières années. En effet, elle ne représente en valeur que 13 % du marché contre 42 % pour le PVC et 41 % pour l'aluminium, selon une étude du site Batiweb. Cependant, elle gagne du terrain dans la rénovation où elle se prête à de nombreuses configurations. À l'instar de ces belles demeures où elle confère aux façades des traits d'une finesse inégalée. La fenêtre bois ouvre de belles perspectives dans de nombreuses situations où il faut changer les menuiseries.

Des aides à la clé

Pour les bénéficiaires de Ma Prime Rénov' Bleu le plafond de ressources est de 30 572 € pour 4 personnes, les aides pour le remplacement des fenêtres se chiffrent à  100 €/équipement + 79 € au titre du CEE (certificat d'économie d'énergie).

Priorité à l'isolation

Dans un marché de la fenêtre qui repose à 70 % sur la rénovation et à 30 % sur la construction neuve, le bois dispose de beaux atouts pour assurer le remplacement des menuiseries existantes. Surtout que ses performances thermiques offrent un bon rendement. Le coefficient de transmission thermique (Uw) indique la capacité d'une fenêtre à conserver la chaleur intérieure. Il peut aller de 0,8 pour une maison passive à 1,7 pour une menuiserie de qualité. Plus il s'approche de 0 comme c'est le cas avec le bois, meilleures sont les performances énergétiques.
Cela concerne aussi la porte d'entrée qui doit aussi veiller à ses performances thermiques. Hormis le critère esthétique, il convient de privilégier une porte isolante, il faut mesurer le coefficient Ud. Plus il sera faible, mieux la porte sera efficiente. Selon ce même indice, les portes sont classées de A à F (avec des performances optimales en A alors que celle notée F est peu isolante).

Rempart contre les infiltrations

Air, eau, vent, les performances d'une menuiserie sont évaluées selon son classement A E V. Qu'il s'agisse de limiter la quantité d'air qui passe à travers les joints, de tester sa résistance à la pression exercée par l'eau ou de mesurer sa capacité de déformation sous l'effet du vent, la fenêtre bois possède des caractéristiques intéressantes. Ses valeurs égales à A*4,   E*7B et V*C4 lui assurent une étanchéité supérieure ou égale au PVC ou à l'aluminium. Les tests AEV mesurent la perméabilité à l'air, l'étanchéité à l'eau ainsi que la résistance au vent :
  • La perméabilité à l'air est notée de 1 (faible) à 4 (très bon). Plus le score est bon, plus cela signifie que l'air ne rentre pas dans l'habitation.
  • De son côté, l'étanchéité à l'eau est associée à une note qui varie entre 1 (très faible) et 9 (très bon).
  • Enfin, la résistance au vent est appréciée selon deux critères :  la résistance à la pression, avec une note qui varie entre 1 (résistance faible) et 5 (résistance forte). S'ajoute la résistance à la déformation, qui va de la valeur A (déformation plus importante) à la valeur C (déformation plus faible).
Les fenêtres, portes d'entrée et de garage doivent présenter toutes les caractéristiques pour s'ériger en remparts face aux fortes précipitations. Face aux pluies torrentielles, elles doivent offrir les meilleures protections. Fabriquées à l'aide de panneaux en bois massif, elles font barrage à un maximum d'infiltrations.

Avantage à l'insonorisation

Plus le matériau est lourd, plus il isole contre le bruit et plus le verre est épais, meilleure est l'isolation. Parmi les nombreux avantages qu'offre le bois, ses performances acoustiques le distinguent très nettement des autres types de menuiseries extérieures. Sa robustesse lui permet en outre d'encadrer des vitrages épais. Pour une meilleure performance acoustique, il faut que les épaisseurs des vitres qui le composent soient différentes. Par exemple, un vitrage 8/16/4 est plus performant qu`un vitrage 4/16/4.

Clé de la nouvelle réglementation

Avec la démarche E+/C-, pour énergie plus et carbone moins, la construction doit produire plus d'énergie et dégager moins de carbone dans le cadre de la nouvelle RE 2020 (réglementation environnementale). Contrairement aux énergies fossiles, le bois apparaît renouvelable à l'infini. Aisément transportable et transformable, le bois demeure une matière première au faible impact environnemental.
En effet, les conditions les plus extrêmes ne caractérisent pas seulement la période hivernale. Avec les étés de plus en plus caniculaires, des pics de températures sont relevés chaque année dans nos habitations. Face à cette situation, des dispositifs existent pour se protéger de l'inconfort de la période estivale. Cela passe par des volets le plus isolant possible. S'ils font appel au bois, ils assurent une bonne protection contre le soleil.

De belles prestations !

Réalisée sur mesure, la fenêtre bois séduit par son esthétisme et répond à toutes les exigences en termes de performance et de durabilité.
Matériau noble, naturel et renouvelable, le bois reste idéal pour les menuiseries extérieures. il allie robustesse et élégance. Bien entretenu, c'est aussi l'un des matériaux les plus durables. N'oublions pas que certaines fenêtres sont en place sur des châteaux depuis plusieurs siècles !
Le bois confère également une esthétique inégalée par les autres matériaux, de par la diversité des profils qu'il propose. De plus, c'est le seul matériau qui autorise de changer la couleur de ses menuiseries au gré de ses envies. Enfin, il est issu de forêts gérées durablement et reste un produit écologique qui capte le CO2 et se recycle facilement en fin de vie.

TOUT SAVOIR SUR LES COEFFICIENTS

? Uw : il mesure la déperdition énergétique d'une fenêtre. Plus il tend vers 0, plus la fenêtre est isolante.
? Ug : il concerne la performance d'isolation thermique. Plus il se rapproche de 0, plus le vitrage est isolant.
? Sw : Il s'agit du facteur solaire compris entre 0 et 1. Plus il est haut et plus la chaleur pénètre dans l'habitation.
? Tlw : cela traduit le facteur de transmission lumineuse. Compris entre 0 et 1, plus il est haut et plus la fenêtre laisse passer la lumière.