Edito 

Finistère
Santé de fer pour la pierre !

Par Christophe Raffaillac |  Le 27/04/2021

Affichant un bilan de santé des plus rassurants, la pierre résiste à la crise économique et s'érige en rempart vis-à-vis des risques épidémiques.

Pour le vérifier, il suffit de se référer au dernier « Baromètre de l'immobilier breton » qui cumule des indicateurs flatteurs. Si les acquéreurs se retrouvent partiellement confinés, le marché finistérien montre sa capacité à attirer de nombreux prospects et à nourrir de nouveaux projets.
Les chiffres issus des transactions enregistrées au 1er trimestre 2020, et leur évolution sur un an, attestent de la grande forme du marché :
  • Belle évolution de la courbe des prix. Appartements, maisons et terrains affichent de belles constantes. En particulier pour les logements dans les collectifs qui voient leurs prix s'envoler de 12,4 % sur un an dans le Finistère.
  • Une bonne tension pour le marché. Avec une forte hausse de la demande, la rareté des biens commence à se ressentir. Dans ce contexte, les acquéreurs n'hésitent pas à débourser en prix médian 1 570 €/m2 pour acheter un appartement, 159 000 € une maison et 47 000 € un terrain dans notre département.
  • Des secteurs en pleine explosion ! L'agglomération de Brest connaît une exceptionnelle propagation de la hausse des prix, elle atteint + 17 % sur 12 mois pour les appartements (1 960 € /m2). À l'instar du secteur de Quimper où les maisons témoignent aussi de leur grand pouvoir de séduction, avec + 12,9 % d'augmentation sur 1 an.
  • De nouveaux flux de populations… À l'échelle de la région, 45 % des acquéreurs sont issus du département. Quant à l'effet Covid, il se ressent auprès des Franciliens qui représentent 11 % des nouveaux propriétaires. Dans le Finistère, 25,5 % des acquéreurs de maisons sont âgés de 30 à 39 ans, un ratio montrant l'attrait prioritaire pour la pierre.
Autant de chiffres qui traduisent l'intérêt marqué des particuliers pour l'immobilier. Sûrement un moyen de trouver le bon vaccin contre les aléas de la vie, et de consulter le bon médecin en la personne du notaire !


Me Olivier GAUTIER
Président de la Chambre des Notaires  du Finistère