Patrimoine 

Les chambres d'hôtes ou le plaisir de recevoir chez soi

Par Stéphanie Swiklinski |  Le 22/06/2021

Malgré la pandémie, la France reste n°1 au classement des pays les plus visités au monde. Les voyageurs actuels préfèrent d'ailleurs se loger dans des gîtes ou chambres d'hôtes plutôt qu'à l'hôtel. Voilà de quoi donner envie à ceux qui souhaitent changer de vie, en transformant une partie de leur maison en chambres d'hôtes.

Chambres d'hôtes ou gîte Une implication différente

Pas besoin de formation particulière ou de diplôme pour créer une chambre d'hôtes, mais un petit stage pour la création d'une entreprise peut s'avérer fort opportun, afin de commencer votre activité dans de meilleures conditions. Vous pourrez ainsi avoir quelques pistes pour savoir comment se comporter avec la clientèle. Vos principaux atouts seront évidemment votre sens de l'accueil et de l'organisation !  Il est aussi conseillé de rédiger un "business plan" avant de vous lancer. Il vous faudra étudier le marché local pour réfléchir à la meilleure stratégie pour faire "décoller votre activité". Créer votre site pour gérer les réservations et faire votre publicité sera aussi essentiel, sachant qu'aujourd'hui 90 % des réservations se font en ligne. Il sera également judicieux de réfléchir à votre concept. S'agit-il de proposer une ou des chambres d'hôtes avec petit-déjeuner dans votre habitation principale ou dans une annexe ? Y aura-t-il un thème pour chaque chambre ? Le but est de proposer dans la mesure du possible d'autres prestations pour se démarquer de la concurrence. Cette étape consiste à personnaliser l'offre sans sortir du concept basique de la chambre meublée.
Il faut savoir ce que vous souhaitez développer comme offre de location car gîtes et chambres d'hôtes n'ont en effet pas la même vocation.
  • Un gîte, appelé également meublé de tourisme, est un appartement ou une maison proposés à la location saisonnière pour une durée variable. Le logement se compose de chambres, d'une cuisine, de sanitaires. Les habitants peuvent y vivre de manière complètement autonome. Il est tout équipé, à l'exception du linge de maison et le propriétaire (qui n'est pas forcément sur place) ne fournit pas non plus les repas.
  • Une chambre d'hôtes est, comme son nom l'indique, une chambre chez l'habitant, mais indépendante de la résidence du propriétaire, louée à la nuitée. Comme à l'hôtel, les draps sont fournis et le petit-déjeuner est inclus.
Vous l'aurez compris : l'implication n'est pas la même. Quand on crée des chambres d'hôtes, cela devient généralement une activité professionnelle à part entière, pour un des membres du couple voire les deux. Le changement de vie est aussi personnel car vous aurez les voyageurs chez vous ! Votre maison deviendra aussi la leur.

Changer de vie à quel prix ?

Comme beaucoup de Français après cette période difficile, vous envisagez peut-être une reconversion professionnelle. Avant de "sauter le pas", la question financière se pose : l'activité de chambres d'hôtes va-t-elle être rentable et  pouvoir remplacer votre salaire ? La rentabilité d'une chambre d'hôtes dépend de votre activité, des tarifs pratiqués, du taux de remplissage et du nombre de chambres exploitées. Contrairement à un emploi de salarié classique, gérer des chambres d'hôtes est rarement une activité pouvant être pratiquée à plein temps. Votre chiffre d'affaires va dépendre essentiellement de la saison touristique et il y aura sûrement des périodes creuses pendant l'année. Afin de rentabiliser au mieux votre activité, quelques points sont à considérer :
  • Proposez des prestations annexes (cours de cuisine, spa, location de vélos...) à la location de chambre avec petit-déjeuner inclus ;
  • Offrez des services de gamme supérieure (climatisation individuelle, baignoire balnéo, wifi illimité...) pour pouvoir pratiquer des prix plus élevés ;
  • Mettez en place une stratégie marketing et de communication pour optimiser le taux de remplissage en créant un site de réservation par exemple.

Un label de qualité pour une meilleure notoriété

Contrairement aux autres types d'hébergement, vous n'avez pas de classement officiel des chambres d'hôtes. Il existe cependant des labels de qualité donnés par des réseaux privés. Le label est une marque collective se référant à un cahier des charges commun. Il repose sur un référentiel qui décrit les engagements à respecter, le cahier des charges.  Une chambre d'hôtes ayant cette distinction sera valorisée et vous profiterez d'une bonne publicité grâce aux réseaux de location de ces marques. Le label constitue une garantie de qualité permettant de rassurer le client par rapport aux exigences d'environnement, de confort et d'équipements… Pour le propriétaire, l'adhésion à un label permet :
  • d'être soutenu techniquement dans la mise en œuvre de son projet ;
  • d'être informé des nouvelles règlementations et des nouvelles tendances afin d'adapter son produit ;
  • de bénéficier de la notoriété d'un réseau et de ses outils de communication, de promotion et de commercialisation ;
  • dans certaines conditions, de prétendre à des aides financières.

La labellisation : pas une obligation

Il n'existe pas de classement officiel pour les chambres d'hôtes mais des démarches de labellisation par des réseaux privés. Des marques, des chartes, des labels de qualité sont développés pour récompenser des prestataires respectant des normes de qualité et pour indiquer aux consommateurs la qualité d'un service.