Habitat 

Granulés de bois
Une chaleur au "poêle"

Par Marie-Christine Ménoire |  Le 15/11/2021

Qu'on les appelle pellets ou granulés, peu importe. L'essentiel c'est qu'ils vous réchauffent. Et en plus, ce combustible répond aux préoccupations actuelles en matière d'écologie et d'économie.

Ils font feu de tout bois

Le pellet est le nom anglais des granulés bois. Ce combustible est fabriqué à partir de résidus de bois et de sciure, affinés, séchés et recompactés sans ajout de colle ou d'additif. Ils sont 100 % naturel, d'origine locale et ne nécessitent pas d'abattage d'arbres. C'est un combustible propre et écologique provenant en majorité des secteurs de la menuiserie et de la sylviculture. Les granulés peuvent être issus de feuillus (chêne, châtaignier, acacia…), de résineux (sapin, cèdre, épicéa…) ou mixtes (association de feuillus et de résineux). Le bois de feuillus permet une combustion forte et lente. Il présente de très bonnes propriétés calorifiques. Le bois résineux a une combustion plus instantanée.
Vous équiper d'un poêle à granulés offre plus d'un avantage. Outre de hautes performances calorifiques, c'est un excellent moyen de réduire le bilan énergétique de votre habitation et votre facture énergétique. Le pellet étant plus compétitif en termes de prix que les autres énergies de chauffage.
Chaudières et poêles à granulés sont programmables et automatisables. L'alimentation en combustible, le temps de chauffage et la température de combustion sont réglables. Ces éléments contribuent à garantir un rendement optimal tout en réalisant des économies d'énergie et de budget.

Des certificats et des étoiles pour récompenser les granulés

Choisissez des granulés certifiés Dinplus, Enplus ou norme NF Biocombustibles. Le label flamme verte, initié par les fabricants de poêles et d'inserts avec le concours de l'ADEME, garantit les performances de l'appareil, le rendement énergétique, le niveau d'émissions de monoxyde de carbone (CO), de particules fines, les émissions de composés organiques volatils et les émissions d'oxyde d'azote. Plus le nombre d'étoiles est important, plus l'appareil est efficace. Aujourd'hui, seuls les appareils de classe 6 et 7 étoiles sont considérés comme étant les plus performants. 

Petit mais énergique en production de chaleur

Les apparences sont trompeuses. Malgré leur petite taille, les pellets sont un excellent combustible à haut pouvoir calorifique. Lors de l'achat, il faut néanmoins être attentif à :
  • l'essence du bois le composant ;
  • la taille des pellets. Il est recommandé d'opter pour des granulés de bois avec un diamètre compris entre 6 et 8 mm et une longueur qui ne dépasse pas 3 cm ;
  • le taux d'humidité du granulé. Plus il est bas, plus son pouvoir calorifique est fort. Il est conseillé d'acheter du granulé de bois avec un taux d'humidité qui n'excède pas 10 % ;
  • la densité du granulé. Plus il est dense, plus il brûlera longtemps ;
  • le taux de "fines" c'est-à-dire de résidus du bois issus de la transformation en pellets ou de son transport. Quand ce taux est élevé, ces petites fibres ont tendance à brûler très vite et à encrasser le poêle à pellets. Il est conseillé de choisir un granulé avec un taux de fines qui ne dépasse pas 1 %.

Entretenez la flamme

Au quotidien, retirez régulièrement les cendres afin de maintenir une combustion optimale. N'oubliez pas de nettoyer la vitre et la chambre de combustion. Tous les ans, deux ramonages pendant la période de chauffe et une visite d'entretien devront être faits par un professionnel qui vous remettra un certificat de ramonage. Il pourra être exigé par votre assureur en cas de sinistre.

Tout un stock de granulés bois

Les granulés se dégradent rapidement en cas de trop forte humidité. La poussière, issue de la friction des granulés entre eux, peut encrasser votre poêle (ou chaudière) et empêcher une bonne combustion. Un minimum de précautions est donc à prendre pour conserver toutes leurs vertus. Si vos granulés sont livrés en vrac, prévoyez un endroit propre et sec. Un abri de jardin, un garage, une arrière-cuisine ou un cellier feront très bien l'affaire. Qui dit vrac dit rangement pour éviter de voir les granulés se répandre un peu partout. Les paniers ou seaux à pellets sont la solution idéale pour avoir toujours à proximité de votre poêle la quantité nécessaire à votre usage quotidien. Qu'ils soient ronds ou rectangulaires, en acier, bois ou tissu, ils savent se faire discrets et se fondre dans le décor. Pour une solution de stockage de plus grande capacité, tournez-vous vers les meubles de rangement design et colorés. Vous pourrez y stocker entre 30 et 55 kg de granulés. Certains sont même équipés d'une vitre (pour visualiser le niveau de granulés), mais aussi de roulettes (pour se déplacer au gré de vos envies ou besoins). Plus imposants, les réservoirs à granulés permettent de stocker l'équivalent d'une saison de chauffe. Là encore, les fabricants s'attachent à les rendre plus esthétiques en les décorant de motifs design et en jouant avec les effets de transparence. Enfin, les silos vous permettront eux aussi d'entreposer l'équivalent de votre consommation annuelle de granulés. L'emplacement devra être choisi avec soin. Un espace assez important est nécessaire pour l'accueillir et il doit être facilement accessible aux camions de livraison. Selon votre budget, vous aurez le choix entre plusieurs matériaux. Les silos textiles sont une sorte de grand sac en toile très solide, monté sur une armature (en bois ou métal). La capacité de ce type de réservoir peut aller jusqu'à 12 tonnes. Les silos métalliques seront en acier galvanisé ou en inox, avec une capacité jusqu'à 100 m3. Les silos plastiques ou composites sont le plus souvent fabriqués en polyéthylène. Très résistants, notamment à la corrosion et à la condensation, ils constituent la meilleure alternative pour un silo enterré. Enfin, les silos maçonnés (en parpaings, béton armé, briques) sont les plus coûteux mais aussi les plus durables.
Les pellets en sac pour leur part peuvent se conserver dans leur emballage d'origine. Leur livraison s'effectuant par palette, veillez à avoir assez d'espace de stockage mais aussi de circulation pour la livraison. À titre indicatif, pour une tonne de pellets en sac, prévoyez 1m2 au sol et 1,70 m de hauteur minimum.