Philippe Torreton/a> enchaîne les r">

 Interview 

Coup de projecteur sur l'auteur
Philippe Torreton

Par Christophe Raffaillac |  Le 10/01/2022

Sur les scènes de théâtre, les plateaux de cinéma et même les salons littéraires, Philippe Torreton enchaîne les rôles avec succès ! Des récompenses méritées pour cet acteur et auteur talentueux qui s'est confié avec passion et vision à immonot, à l'occasion de la Foire du livre de Brive.

D'où vient cette passion pour écrire ?

Philippe TORRETON : du théâtre, puisque c'est l'oralité de la scène qui m'a amené à apprivoiser la langue française et à oser écrire.

Dans quel univers nous transportez-vous dans votre dernier roman ?

Philippe TORRETON : c'est la France de l'entre deux guerres qui se trouve plongée dans un univers de résilience. On y fait la rencontre d'un homme, Jean, qui cherche à touner la page de cette époque meurtrière et à vivre une belle histoire d'amour avec Alice. Un récit qui se déroule en Provence, en présence d'un mystérieux berger qui plante des arbres…

Quels sont vos projets ?

Philippe TORRETON : je suis en train de tourner un film de télévision avec Fabien ONTENIENTE à la caméra dans " Les Enfants des Justes ". Il s'agit d'une adaptation du roman de Christian SIGNOL, avec Gérard LANVIN et Mathilde SEIGNER. Sinon, je me produis dans la pièce " La vie de Galillée ". Je prépare aussi une comédie musicale, " Nous y voilà ". Aux côtés de Richard KOLINKA et Aristide ROSIER, nous allons nous produire sur la scène de la Comédie des Champs Élysées à partir de janvier 2022. Suivra une autre pièce au printemps, " Tout mon amour ", de Laurent MAUVIGNIER avec Anne BROCHET.

Comment aimez-vous vous ressourcer ?

Philippe TORRETON : en ne faisant rien, car j'apprécie de rester chez moi, tranquille !

Pensez-vous que nous prenons les bonnes décisions environnementales ?

Philippe TORRETON : il faut arrêter d'étendre les villes et les densifier en construisant en hauteur. À défaut, nous puisons dans les parcelles agricoles et nous mettons à mal la bio-diversité en favorisant l'installation de zones commerciales et pavillonnaires. Il faut inciter les gens à revenir vivre au cœur des villes et permettre aux territoires urbains et ruraux de retrouver leur vraie vocation.

Comment faut-il adapter le logement ?

Philippe TORRETON : il faut encourager la rénovation énergétique des logements car je pense que la plus grande source d'énergie repose sur l'économie d'énergie. Si nous étions plus respectueux, nous ne serions pas contraints de trouver en urgence des alternatives au pétrole et au gaz. Cette transition énergétique doit être une occasion d'améliorer le niveau de vie des Français. S'ils disposent de logements à hautes qualités environnementales, les foyers les plus modestes pourront économiser 300 à 400 € par an sur leur budget chauffage. C'est vraiment du pouvoir d'achat en plus et des émissions de CO2 en moins !

Quelle est votre maison idéale ?

visuel dossier
Philippe TORRETON : on s'y sent bien en famille et entre amis. Comme je voyage pas mal, je repère souvent des endroits où je me dis qu'au bord de tel fleuve ou dans telle vallée, il ferait bon s'installer ! Pourvu que l'art de vivre soit au rendez-vous, c'est le plus important.


Propos recueillis le 6/11/ 2021