Bons plans 

MaPrime Rénov '
Quelles aides pour votre maison ?

Par Marie-Christine Ménoire |  Le 04/05/2022

Avec le dispositif "MaPrime Rénov", les ménages peuvent réaliser des travaux de rénovation pour réduire la consommation de leur maison. Découvrons toutes les solutions qui s'offrent aux propriétaires selon leur situation.

Depuis son lancement en 2020, le succès de MaPrime Rénov' ne cesse de croître. Selon la ministre déléguée au Logement, en 2021,  770 000 dossiers ont été déposés, 670 000 acceptés et 380 000 payés. En 2022, l'objectif est d'atteindre le million de primes distribuées.

Confort, économies, respect de l'environnement

Confort, économies et respect de l'environnement sont les trois objectifs clés qui définissent le mieux l'ambition de "MaPrime Renov'".
Versée par l'Anah (Agence nationale de l'habitat) et accordée sans condition de ressources,  "MaPrime Renov'" aide à financer jusqu'à 90 % certains types de travaux de rénovation, réalisés par des professionnels. La demande se fait en ligne sur le site  www.maprimerenov.gouv.fr après avoir vérifié l'éligibilité des travaux envisagés et joint les devis correspondants. La réalisation des travaux ne peut débuter qu'après réception d'un mail confirmant l'attribution de l'aide et son montant.
Après achèvement des travaux, la demande de paiement du solde de la prime se fait toujours via internet en déposant les factures dans le dossier créé lors de la demande initiale.
Intéressant ! "MaPrime Rénov'" est cumulable avec les certificats d'économie d'énergie (CEE), les aides  distribuées par Action Logement ou les collectivités locales.

À savoir

Depuis le 1er janvier, l'aide de l'Anah "Habiter Mieux Sérénité" devient "MaPrime Rénov' Sérénité". Réservée aux personnes aux revenus modestes et très modestes, "MaPrime Rénov' Sérénité" finance un ensemble de travaux de rénovation énergétique devant permettre au logement de faire un gain énergétique d'au moins 35 %.

MaPrime Rénov' en résumé

  •  Pour qui ? Les propriétaires et co-propriétaires occupants ou bailleurs, les usufruitiers, les propriétaires en indivision.
À savoir : les propriétaires-bailleurs souhaitant faire une demande d'aide s'engagent  :
- à louer le logement pour une durée d'au moins 5 ans à compter du jour du versement de la prime ;
- à informer le locataire de la réalisation de travaux financés par  MaPrime Renov' ;
- à déduire, en cas de réévaluation du loyer, le montant de la prime du montant total des travaux justifiant cette réévaluation.
  • Pour quels logements ? Les logements occupés à titre de résidence principale (occupés au minimum 8 mois par an) et construits depuis au moins 15 ans. Une exception: les demandes de prime pour un changement de chaudière fonctionnant au fioul peuvent concerner des logements de plus de 2 ans.
  •  Pour quels travaux ? Chauffage et eau chaude sanitaire, isolation, ventilation, audit énergétique
  • Quel montant ? Forfaitaire et variable selon les revenus du foyer, sa composition et la localisation du logement. Ce qui donne 4 profils/couleurs :
- MaPrime Rénov' bleu (ménages aux ressources très modestes).
- MaPrime Rénov' jaune (ménages aux ressources modestes).
- MaPrime Rénov' violet (ménages aux ressources intermédiaires).
- MaPrime Rénov' rose (ménages aux ressources supérieures).
À chaque profil correspond un montant de prime selon les travaux engagés. Un 5e profil est dédié aux travaux dans les parties communes des copropriétés.
À savoir : du 15 avril 2022 au 31 décembre 2022, les aides "MaPrime Rénov" pour l'installation d'appareils de chauffage dits vertueux (pompes à chaleur, chaudières bois), en remplacement de chaudières gaz ou fioul, sont augmentées de 1 000 €. Des  bonifications sont également mises en place pour :
- les travaux permettant de sortir le logement de l'état de passoire thermique (étiquette énergie F ou G) ;
- les bâtiments basse consommation (pour récompenser l'atteinte de l'étiquette énergie B ou A) ;
- l'assistance à maîtrise d'ouvrage (pour les ménages souhaitant se faire accompagner dans la réalisation de leurs travaux).