Actualités 

Par Marie-christine Ménoire |  Le 22/02/2018

1,5 %

Taux des intérêts dûs en 2018 par les héritiers faisant une demande de paiement fractionné ou différé des droits de succession. Ce taux est réduit des deux tiers, soit 0,5 %, pour certaines transmissions d'entreprises.
Source : Avis du 27/12/2017 relatif à l'application des articles L. 314-6 du Code de la consommation et L. 313-5-1 du Code monétaire et financier concernant l'usure.

26 mars

Date à partir de laquelle les chèques énergie commenceront à être distribués au domicile des bénéficiaires.
Ce sont près de 4 millions de ménages modestes qui devraient être concernés par cette mesure. Pour savoir si vous pouvez prétendre à cette aide de l'État et comment l'utiliser, rendez-vous sur chequeenergie.gouv.fr

Votre budget Quelques nouveautés

Vélo électrique - Une nouvelle aide à l'achat
Jusqu'au 31 janvier, sous certaines conditions, l'achat d'un vélo à assistance électrique (VAE) permettait de bénéficier d'une prime de 200 euros. Depuis le 1er février, la subvention est accordée uniquement aux ménages «dont la cotisation d'impôt sur le revenu de l'année précédant l'acquisition du cycle est nulle». Seuls les ménages non imposables sur leurs revenus 2017 pourront donc en bénéficier. Autre nouveauté, vous devrez avoir également bénéficié d'une aide similaire de votre collectivité locale. C'est le cas, par exemple, à Arras (30 % du prix d'achat du vélo dans la limite de 300 euros), Blois (25 % du prix d'achat dans la limite de 400 euros), pour la Communauté de communes de la Plaine de l'Ain (25 % du prix d'achat dans la limite de 250 euros) ou encore Paris (33 % du prix d'achat dans la limite de 400 euros).
Le montant de la prime ne pourra :
  • ni être supérieur au montant de l'aide à l'achat accordée par la collectivité locale,
  • ni avoir pour effet de porter le cumul des aides au-delà du plus faible des deux montants suivants : 20 % du prix TTC ou 200 euros
Source : décret 2017-1851du 29 décembre 2017

Votre budget Quelques nouveautés

Abri de jardin - Hausse de la taxe
Dès l'instant où vous construisez une annexe (abri, garage, cabane, piscine…) dans votre jardin, nécessitant soit une déclaration de travaux, soit un permis de construire, vous devez vous acquitter d'une taxe d'aménagement.
Les tarifs par m2 de construction en 2018  sont fixés à :
  • 726 euros hors Île-de-France (contre 705 euros en 2017)
  • 823 euros en Île-de-France (contre 799 euros en 2017).
Le montant est calculé en fonction de la surface taxable multipliée par la valeur forfaitaire multipliée par le taux fixé par la collectivité territoriale.
À savoir : les collectivités ont la possibilité d'exonérer leurs contribuables, par exemple, pour les abris de jardin.

 

81 000

Nombre de logements rénovés en 2017. Ce qui représente une hausse de + 28 % par rapport à l'année précédente.
Cette progression du nombre des rénovations énergétiques s'explique notamment par les nombreuses aides distribuées tant par l'État (Éco-PTZ, crédit d'impôt, chèque énergie…) que par des organismes tels que l'Anah et son programme « Habiter mieux ».

1 700 €

Montant moyen des dépenses engagées par les Français en 2017 pour se chauffer.
Source : enquête QuelleEnergie.fr

Justice Aide juridictionnelle

Comme chaque année, les seuils de ressources pour bénéficier de l'aide juridictionnelle sont revalorisés. Le plafond de ressources mensuelles à retenir pour l'aide juridictionnelle totale est de 1 017 euros.
Pour l'aide partielle, il est fixé à 1 525 euros, avec une modulation en deux tranches :
  • si les ressources mensuelles sont comprises entre 1 018 euros et 1 202 euros, l'aide juridictionnelle est attribuée à hauteur de 55 %.
  • entre 1 203 euros et 1 525 euros, elle tombe à 25 %.
Ces plafonds sont majorés si le demandeur a une ou plusieurs personnes à charge.

Location d'une petite surface Devez-vous payer la «taxe Apparu» ?

Les loyers perçus pour la location d'un petit logement peuvent être soumis à cette taxe, si :
  • la surface habitable est inférieure à 14 m2
  • le logement est loué, vide ou meublé, à titre de résidence principale, pour une durée minimale de 9 mois
  • le logement est situé en zone tendue (A ou A bis ce qui correspond par exemple à Paris, Lille, Marseille, Nice…).
Important ! En 2018, le propriétaire-bailleur qui percevra un loyer hors charges locatives au moins égal à 41,95 euros sera soumis à la taxe Apparu.

 

PEL 2018 Fin de la prime d'État

Les plans et comptes d'épargne logement, ouverts depuis le 1er janvier 2018, ne donnent plus droit à la prime d'État accordée jusque-là aux épargnants en cas de demande de prêts.
Pour ceux ouverts avant cette date, la prime d'un montant maximal de 1 525 euros versée au bénéficiaire du PEL ou du CEL est maintenue
Loi n° 2017-1837 du 30/12/2017 de finances pour 2018 (LF 2018)

Sondage Comment se chauffent les Français ?

  • Chauffage électrique : 41 %
  • Chauffage gaz : 27 %
  • Chauffage au fioul : 19 %
  • Chauffage au bois : 6 %
Source : QuelleEnergie.fr

Accession à la propriété Le souhait de 56 % des locataires

Pour beaucoup d'entre nous, 2018 sera l'année pour concrétiser un projet immobilier.
40 % des Français envisagent de réaliser au moins un projet immobilier cette année, que ce soit en accession à la propriété, un changement de logement ou encore un investissement locatif. Ce phénomène est particulièrement présent chez les locataires, qui, pour 56 % d'entre eux, souhaitent devenir propriétaires de leur résidence principale.

Employé de maison Augmentation des salaires

Comme l'ensemble des salariés, les employés à domicile vont profiter de la baisse des cotisations sociales. La réévaluation de salaire par l'employeur qui en découle est obligatoire. Si l'employeur ne s'y soumet pas, il peut encourir des sanctions. L'employé peut en effet aller devant les prud'hommes pour réclamer la répercussion des charges sociales.

418 000

Nombre de logements neufs construits en 2017. Selon le ministère de la Cohésion des territoires, les mises en chantier ont progressé de 15,7 % par rapport à 2016. Pour les permis de construire, on note une hausse de + 8,2 %.
Le dernier trimestre 2017 a été particulièrement dynamique avec une augmentation des constructions de + 9 % dans l'individuel et + 7 % dans le collectif.

INDICE MENSUEL DES PRIX À LA CONSOMMATION

4e trimestre 2017 :
126,46
+ 0,90 %

par rapport au 4e trimestre 2016

(HORS TABAC) Janv. 2018 :
101,77
+ 1,4 %

par rapport au mois précédent

3e trimestre 2017 :
1 670
+ 1,64 %

par rapport au 3e trimestre 2016

3e trimestre 2017 :
110,78
- 2,04 %

par rapport au 3e trimestre 2016