Habitat 

TÉLÉTRAVAIL
Quand les "pros" jouent à domicile

Par Christophe Raffaillac |  Le 24/12/2021

Si le télétravail obéit parfois à une situation d'urgence sanitaire, il doit s'exercer avec une nécessaire efficience. Emplacement, équipement, règlement, découvrons comment la maison prend des airs de bureau dans de bonnes conditions.

Promu aux premières loges sous l'impulsion de la crise sanitaire, le télétravail concerne de nombreux salariés du tertiaire. En effet, il s'adresse aux personnes qui peuvent assurer une bonne partie de leurs missions à distance. Après un démarrage sur les chapeaux de roue au premier confinement, il a désormais atteint son rythme de croisière. C'est l'occasion de se poser pour décoder les règles de bonne conduite qu'il requiert.

LE BON EMPLACEMENT…

Pour réunir les conditions idéales à la mise en œuvre du télétravail, il faut partir en quête de l'espace le mieux approprié dans la maison. Cela repose sur un emplacement dédié et un environnement apaisé. Privilégiez une pièce qui peut être convertie en bureau. Si ce n'est pas possible, la chambre ou le salon peuvent être aussi une bonne alternative. Il faut penser à bien orienter le bureau pour profiter au maximum de la lumière naturelle.
À domicile, le bureau risque de ne pas offrir autant d'espace qu'en entreprise. Cela suppose d'opter pour une bonne organisation en s'efforçant d'appliquer une méthode de rangement efficace.
Dans la mesure du possible, il importe d'espacer sa zone de télétravail de son espace de repos pour éviter les tentations et manager les frustrations…
Idéalement, ce bureau pourra élire domicile dans une nouvelle pièce de la maison - combles, mezzanine, espace au sous-sol… qui réunira toutes les caractéristiques attendues. 

AU POINT SUR LES ÉQUIPEMENTS

Reste désormais à trouver le mobilier bien approprié. Il vaut mieux partir en quête d'un bureau ou plan de travail aux dimensions généreuses. Pour un confort de travail accru, il convient de privilégier des meubles fonctionnels qui permettent de ranger, classer, archiver…
Idem pour le fauteuil qu'il faut choisir en fonction de son confort pour éviter au maximum le mal de dos. Un modèle réglable en hauteur qui permet de s'adosser et de s'accouder s'appréciera au fil du temps…
Comme tout espace multimédia qui se respecte, cet endroit bénéficie d'une bonne connexion internet, permet de raccorder une imprimante, réunit toutes les conditions pour participer à une visio !

ACCIDENT DU TÉLÉTRAVAIL

Tout accident survenant pendant le télétravail est présumé être un accident du travail. Il faut en informer son employeur dans les 24 heures.

DANS LE RESPECT DU RÈGLEMENT !

Si le télétravail réunit des conditions de fonctionnement idéales, il impose aussi de respecter les mêmes règles que le salarié qui exécute son activité dans les locaux de l'entreprise.
En effet, le salarié doit se référer à la charte d'utilisation des équipements et outils informatiques mis à sa disposition. De même, il doit respecter les plages horaires durant lesquelles il peut être contacté.
De son côté, l'employeur prend en charge les coûts découlant de l'exercice des fonctions, notamment le coût des matériels, logiciels, abonnements, communications et outils, ainsi que de la maintenance de ceux-ci.
Pour exercer le télétravail, l'employeur s'assure aussi que le domicile du salarié s'avère conforme aux normes d'hygiène et de sécurité.
Précisons que depuis l'entrée en vigueur de la loi sur le renforcement du dialogue social, il n'est plus nécessaire de modifier le contrat de travail pour télétravailler.

SOS télétravail

Les salariés des TPE et PME qui se sentent isolés ou vivent difficilement le télétravail peuvent appeler un service téléphonique anonyme, gratuit et ouvert 24 h / 24 et 7 jours / 7 !
Faites le 0 800 13 00 00