Patrimoine 

Voitures de collection :
leur valeur affole les compteurs !

Par Christophe Raffaillac |  Le 26/04/2022

Du haut de leur trente printemps ou plus, les voitures de collection séduisent tant pour leur ligne élégante que leur sonorité envoûtante. De quoi gagner le cœur des acheteurs qui y voient aussi une compagne des plus sûres pour faire un joli bout de chemin.

Il n'y a pas que le vin qui se bonifie avec le temps… Certaines voitures savent cultiver leur singularité pour voir leur cote s'apprécier. Leur secret de fabrication repose naturellement sur leurs qualités techniques et esthétiques, assorties d'une belle notoriété sur le marché. Voici réunis les principaux ingrédients pour qu'une automobile accède au statut très envié de " voiture de collection ", avec à la clé une valeur qui lui permet de faire saliver bien des amateurs… Succès assuré lorsque le prix s'envole au point d'en faire un placement des plus performants. Pas étonnant que de nombreux passionnés s'arrachent ces belles mécaniques dans les salles de vente !

DÉFINITION VOITURE DE COLLECTION

Une voiture de collection répond aux 3 critères suivants :
? fabriquée depuis plus de 30 ans ;
? caractéristiques jamais modifiées ;
? production arrêtée.

CES VOITURES QUI ROULENT LEUR BOSSE !

Tous les modèles de voitures ne sont pas promis à la même carrière… Si les volumes de ventes attestent d'une belle réussite commerciale à un instant T, cela ne signifie pas pour autant que le succès va se pérenniser… Une voiture doit bénéficier d'un attrait esthétique, d'une conception innovante, d'une technologie avant-gardiste… pour qu'elle soit en mesure de faire tourner les têtes !
Pour accéder au statut de voiture de collection, le véhicule doit répondre à trois critères définis par la circulaire douanière du 8 septembre 2014 :
  • dater de plus de 30 ans ;
  • correspondre à un modèle dont la production a cessé donc modèle rare ;
  • être dans l'état d'origine sans que les réparations n'engendrent de modifications (au niveau châssis, carrosserie, moteur).
À moins d'avoir un vrai coup de cœur, mieux vaut se tourner du côté des valeurs sûres. De plus, ces voitures recherchées par les collectionneurs garantissent de trouver leur public s'il faut les revendre, elles ne risquent pas de subir de forte décote. Parmi les véhicules les plus en vue, force est de constater que nous rencontrons des modèles emblématiques qui ont marqué leur époque. À l'instar de la Porsche 911 qui traverse le temps sans prendre une ride. Sa ligne sculptée et son tempérament sportif lui assurent un joli succès. Logiquement, elle arrive en tête des voitures les plus prisées selon le site classicexpert.fr.

Top 10 des voitures RECHERCHÉES
Rang Modèle de 1990 Cote moyenne
1re Porsche 911 36 000  €
2e Citroën 2cv 10 000 €
3e Ford Mustang 38 000 €
4e Mercedes SL 20 000 €
5e VW Coccinelle 15 000 €
6e Austin Mini 10 000 €
7e VW Combi 5 000 €
8e BMW Série 3 10 000 €
9e Citroën Méhari 18 000 €
10e Chevrolet Corvette 19 000 €

Mais il ne faut pas nécessairement être une bête de course pour accéder à la notoriété… Pour preuve, la 2cv Citroën arrive en deuxième position du hit parade établi par " classicexpert ". Cette icône des années 60/70 profite de sa grande popularité pour s'octroyer désormais un vrai succès auprès des collectionneurs. Voilà deux véhicules aux antipodes en termes de philosophie, qui se rejoignent dans leur seconde vie de véhicule de collection. Même constat pour la Mini Austin qui s'est illustrée pour son agilité urbaine plus que pour son tempérament  de sportive.

Ça roule pour les voitures de collection

De la ligne acérée des coupés, au style statutaire des berlines, qu'elles soient anglaises, françaises, italiennes, allemandes, américaines ou japonaises, toutes ces voitures anciennes brillent de mille feux durant les ventes aux enchères.

FAUT-IL CRAQUER POUR CES BELLES CARROSSERIES ?

D'une grande diversité, le paysage automobile de la voiture de collection en offre  pour tous les goûts et toutes les bourses… Pour les plus modestes d'entre vous, il convient de se tourner vers les " youngtimers ". En effet, la Fédération Internationale des Véhicules Anciens ou FIVA considère qu'un bolide accède au titre de véhicule de collection dès lors qu'il a atteint plus de trente années au compteur. En 2022, il faut s'intéresser aux modèles produits avant 1992. Encore abordables, ces voitures vont prendre de la valeur dans le futur. Parmi les stars en vue, une américaine avec la Ford Escort Cosworth qui arbore un look de vaisseau spatial. Construite de 1992 à 1996, elle a servi de base à la voiture engagée pendant plus de six ans en rallye. Chez les Françaises, la Peugeot 205 GTi  frôle la barre des 50 000 € dans les  ventes aux enchères. Pour trouver des modèles plus abordables, il convient de se tourner vers la 205 XS et ses 80 chevaux ou encore  sa rivale de toujours, la Renault Super 5 GTX avec son gros 1.7 atmosphérique de 90 ch. Voilà des modèles qui restent accessibles pour un budget de moins de 10 000 €. À ces espoirs s'ajoutent les " oldtimers " qui connaissent déjà le succès. Connues également sous le nom de voitures vintage, elles séduisent passionnés et collectionneurs, qui sont prêts à les acheter à un bon prix. Ce type de véhicule s'avère être l'une des meilleures options pour faire de la plus-value. À titre d'exemple, l'élégante  et intéressante BMW 318is Coupé constitue une valeur sûre !

CONSEIL D'EXPERT

Pour acheter une voiture ancienne aux enchères, demandez conseil au commissaire-priseur.

DES VÉHICULES SÉDUISANTS SOUS TOUT RAPPORT !

Pour obtenir la meilleure performance en termes de placement, il faut privilégier les modèles qui ont connu une faible production en série.
C'est le cas des célèbres 205 GTI 1,9 ou Renault 5 Turbo 2. Par exemple pour cette dernière, un modèle en bon état peut atteindre 30 000 € et 100 000 € pour la version compétition. Des voitures qui, en 1990, coûtaient l'équivalent de 15  000 € environ…
Outre sa plus-value, une voiture ancienne permet d'obtenir une carte grise " collection ". S'ajoutent comme avantages le contrôle technique tous les 5 ans, la possibilité de conserver les plaques d'immatriculation noires ou encore le moyen d'échapper aux restrictions de circulation (Crit'Air) dans certaines grandes villes comme Paris.

30 000 €

C'est le prix moyen atteint par la mythique Peugeot 205 GTI 1.9 dans les ventes aux enchères.