Interview 

Premier achat immobilier
Les critères à prendre en compte

Par Christophe Raffaillac |  Le 09/02/2021

Une première acquisition est une étape importante dans une vie. C'est une heureuse décision qui s'accompagne aussi de nombreuses interrogations… Michèle Dal Farra, notaire à Troyes, vous donne de précieux conseils pour choisir son bien immobilier dans de bonnes conditions.

Quels sont les biens à privilégier pour une première acquisition ?

Me Dal Farra : La capacité financière et l'environnement urbain offrant la proximité des services dirigent souvent les acquéreurs sur les appartements. Qu'ils soient anciens ou neufs, ils ont chacun des avantages. Les programmes immobiliers neufs présentent l'intérêt de répondre aux dernières normes de construction en vigueur. La VEFA (vente en l'état futur d'achèvement) permet de choisir son logement et d'offrir de plus en plus de prestations (espaces verts, places de parking, espaces de jeux…). Avec le neuf, vous vous épargnez aussi pendant de nombreuses années les gros travaux et les frais d'acquisition sont réduits, 3 à  4 % du prix du logement. Idéal pour un premier achat, surtout si l'on pense à sa revente. Les logements anciens ou à rénover sont quant à eux moins coûteux à l'achat, à surface et environnement équivalents. Mais prudence quant au coût supplémentaire des travaux qui peuvent parfois réserver de mauvaises surprises.
Pour autant, si vous souhaitez acquérir une maison pour le premier achat, il ne faut pas hésiter à s'éloigner de la ville et acheter en ruralité. On y trouve de belles maisons, parfois au même prix qu'un appartement au cœur de la ville. Idéal pour des acquéreurs à la recherche de grands espaces et de verdure, et allergiques au voisinage.

Quelles précautions faut-il prendre dans le choix de l'emplacement ?

Me Dal Farra : L'emplacement d'une maison ou d'un appartement est un des critères essentiels dans le choix d'un bien immobilier. Dans la perspective d'acheter pour se loger ou faire un achat pour de l'investissement locatif, le choix du meilleur emplacement possible sera un gage de réussite. C'est s'assurer que votre bien conserve toujours une certaine valeur et une rentabilité locative satisfaisante. Les bons emplacements sont recherchés et il sera toujours plus facile de trouver un acquéreur le jour où vous voudrez le revendre.
Privilégiez les zones d'activités professionnelles. La proximité d'un secteur où l'emploi est dynamique est un attrait pour le plus grand nombre. Être proche de son lieu de travail ou pouvoir s'y rendre facilement peut être déterminant dans le choix de l'emplacement.
L'autre précaution indispensable, c'est la proximité des services (écoles, commerces alimentaires, équipements pour des activités sportives et culturelles…).

Qu'est-ce qui participe à la qualité d'un bien immobilier en termes de bâti et d'aménagement ?

Me Dal Farra : Le logement parfait n'existe pas, mais certaines caractéristiques universellement recherchées et appréciées par les acquéreurs participent largement à la qualité d'un bien immobilier. Ce sont :
  • sa date de construction et la qualité des matériaux utilisés. Par exemple, une maison en pierre peut se targuer de traverser le temps sans se détériorer, moins évident pour les maisons en brique ou à ossature bois ;
  • son isolation : une bonne isolation permet de réduire les factures d'énergie et d'améliorer le confort de vie. Une toiture mal isolée entraîne 25 à 35 % de perte de chaleur ;
  • l'agencement général : est-ce que celui-ci offre une architecture moderne avec des pièces fonctionnelles et bien proportionnées ?
  • l'orientation : si les pièces de vie sont orientées plein sud, c'est un atout supplémentaire ;
  • l'état général : un bien immobilier bien entretenu influe sur le bâti et aura moins de risque de se dégrader sur le long terme ;
  • enfin les dépendances et espaces extérieurs : le soin accordé au jardin, terrasse, balcon, abri de jardin… est aussi un atout participant à la qualité d'un bien.

Propos recueillis le 02/02/2021