Interview 

Acheter un bien avec son notaire
Un acte essentiel !

Par Christophe Raffaillac |  Le 12/01/2021

Qu'il s'agisse d'acheter un logement ou de réaliser un investissement, l'immobilier semble confirmer son statut de placement préféré des Français. Pour les accompagner dans leurs projets, ils peuvent compter sur les notaires présents à leur côté au quotidien, comme en témoigne Maître Michèle Dal Farra qui exerce à Troyes.

Pourquoi ce début d'année reste-t-il propice à l'achat d'un bien immobilier ?

Me Dal Farra : Alors que l'activité immobilière et les prix évoluent au rythme des saisons, 2020, année singulière marquée par le confinement, a désorganisé le rythme habituel du marché.
De ce fait, en cette période de l'année, le marché immobilier tournait généralement au ralenti. Mais cette tendance qui se vérifiait tous les ans s'est renversée au profit d'un marché qui continue d'être actif et de résister plus que jamais à la conjoncture économique actuelle, même en cette période compliquée.
En ce début d'année, si vous rêvez de devenir propriétaire ou de vous constituer un patrimoine sûr et sécurisé, le maintien des taux de crédit à des niveaux assez bas vous permet de réaliser votre rêve. La pierre a toujours représenté un investissement pérenne, d'autant plus dans cette période anxiogène. En effet, la plupart des placements financiers et boursiers sont beaucoup plus sujets aux spéculations liées à la conjoncture économique actuelle.

En quoi le notaire peut-il accompagner au mieux les acquéreurs ?

Me Dal Farra : Dès le début du projet immobilier, et avant de s'engager dans la signature d'un avant-contrat, l'acquéreur ne doit pas hésiter à questionner son notaire par rapport à l'opération projetée.
Le notaire maîtrise le marché immobilier, les règles d'urbanisme, et il procédera à toutes les vérifications d'usage qui s'imposent. Il contrôlera la régularité des constructions par l'obtention des autorisations d'urbanisme. Il vérifiera s'il existe des servitudes (passage, protection de monuments historiques, de réseaux, etc.) qui peuvent être contraignantes.
De plus, si des travaux d'extension ont été réalisés par les vendeurs (agrandissement de la maison, construction d'une piscine...), il sera extrêmement vigilant sur la conformité de ces interventions nécessitant les accords de l'urbanisme.
Si le bien fait partie d'une copropriété, le notaire identifiera les charges de copropriété, s'assurera qu'aucuns travaux portant sur les parties communes n'aient été réalisés par le vendeur ou un précédent propriétaire sans l'accord de l'assemblée des copropriétaires. Il vérifiera si des futurs travaux ont été votés et si des procédures sont en cours dans la copropriété.

Sur quels aspects le notaire va-t-il accompagner le particulier dans la découverte du bien ?

Me Dal Farra : Le notaire aidera l'acquéreur à décrypter les diagnostics immobiliers obligatoires et alertera également ce dernier sur les travaux après l'achat pour la remise aux normes (assainissement, installations électriques), sur les frais supplémentaires que n'avait pas prévus l'acquéreur, dans son budget initial.
Il pourra aussi se munir du Plan Local d'Urbanisme (PLU) si des projets sont prévus autour du logement.
Toutes ces vérifications, faites préalablement, permettront à l'acquéreur de réaliser sereinement et en toute confiance son projet immobilier.

Propos recueillis le 11/01/2021