Habitat 

Laissez-vous séduire par la maison bois

Par Stéphanie Swiklinski |  Le 15/06/2020

Au-delà de ses atouts au plan technique, la construction bois permet de réaliser une maison alliant respect de l'environnement et confort naturel.

En toute simplicité pour la mise en oeuvre

Le bois défie le temps et les conditions extrêmes. Il est capable de résister au grand froid et même aux tremblements de terre. En matière de construction, il est, à poids égal, 30 % plus résistant que l'acier et 6 fois plus que le béton armé. Les constructions bois ne redoutent pas l'épreuve du temps et sont aussi solides que des édifices en béton ou en briques. Le bois s'adapte également à tous les types de terrains (humides, pentus...). Une maison bois sera à l'abri des fissures, de la condensation, des tassements et autres désagréments souvent rencontrés dans une construction dite "classique". Enfin, en cas d'incendie, il n'émet pas de fumée toxique et n'éclate pas sous l'effet de la chaleur.
Le bois se retrouve également dans des immeubles collectifs de grande hauteur, car de plus en plus de professionnels maîtrisent cette technique de construction.
Côté délai, il bat des records, car faiblement tributaire des caprices de la météo et des arrêts de chantiers qui vont avec. Dans la plupart des cas, les éléments de construction sont fabriqués en atelier, puis transportés et assemblés sur le chantier sans nécessiter de temps de séchage. Les délais de montage hors d'eau et hors d'air varient entre une et deux semaines. Si l'on tient compte du temps de livraison, ils défient donc toute concurrence. En règle générale, il faut compter en moyenne sept mois entre la signature auprès du constructeur et le déménagement.

En toute sérénité pour l'empreinte écologique

Le bois est, par définition, un matériau naturel et sain. Il ne dégage ni radioactivité, ni gaz, ni poussière, ni électricité statique. Il absorbe du CO2 et rejette de l'oxygène. De ce fait, il contribue à la réduction de l'effet de serre. Il absorbe également l'excès d'humidité, ce qui évite la présence de moisissures et autres micro-organismes à l'origine d'allergies notamment.
Naturellement très performante en matière d'isolation thermique, la maison bois dispose d'une capacité naturelle d'isolation thermique 350 fois plus grande que l'acier et 10 fois plus que le béton. Par rapport à une maison traditionnelle, elle permet de réaliser 20 à 30 % d'économies supplémentaires. Pour obtenir de tels résultats, il ne faut pas négliger l'isolation grâce aux matières naturelles comme le chanvre et les fibres de bois... Supprimant tous les ponts thermiques, elle crée une ambiance chaleureuse. Matériau naturel et écologique par excellence, le bois régule, été comme hiver, l'hygrométrie de votre environnement.
Concernant les sols, il faut privilégier des matériaux isolants et performants phoniquement. Le choix du parquet réclame un soin particulier - pour rester dans la tendance bois naturel - et renfermer une couche d'isolant à l'intérieur. Cela évite que le bruit ne se propage dans toute la maison et que l'on puisse suivre à la trace les déplacements à travers les pièces.
 

Un chantier bien ordonné !

Propre, le chantier n'entraîne que de faibles nuisances : peu de bruit, récupération des éventuels déchets en bois de chauffage par exemple.

Vaste choix de configurations

Avec la construction bois, la créativité peut s'exprimer. Naturelle ou plus sophistiquée, elle s'adapte aux envies de chacun et se décline de différentes façons.
  • La maison ossature bois. Il s'agit d'une adaptation des maisons à colombage répandues dans toute l'Europe. On utilise essentiellement du pin ou du chêne européen. L'ossature porteuse de la maison bois est constituée d'un assemblage de montants en bois entre lesquels sont placés les matériaux isolants. Le mur ainsi constitué reçoit ensuite un revêtement intérieur (plaque de plâtre, lambris…) et extérieur (bardage bois, panneaux, pierre, brique, enduit…). Le bardage des façades peut être embelli par une patine naturelle ou peut recevoir un enduit pour un aspect plus classique. L'avantage reste le moindre coût par rapport aux autres techniques de construction et l'adaptabilité à la plupart des styles régionaux.
  • La maison en bois massif empilé. Souvent qualifié de "chalet", ce système de construction est le plus ancien. D'épaisses pièces de bois rondes (rondins) ou carrées (madriers) sont empilées horizontalement. Elles s'emboîtent avec précision, empêchant l'infiltration des eaux de pluie. L'épaisseur du bois dispense d'une isolation intérieure, ce qui permet aux occupants de profiter pleinement des charmes du bois.
  • La maison en panneaux de bois massif lamellé collé. Ce système de construction n'est pas encore très pratiqué, car il est récent. Cette technique consiste en un savant mélange de deux autres systèmes : esthétiquement, elle a le même aspect que la maison ossature bois (bardage à l'extérieur et multiples finitions possibles pour l'intérieur), avec les performances du bois massif en termes d'isolation.
 

Le bois met de l'ambiance

Avec une construction bois, vous miserez à tous les coups sur une ambiance chaleureuse et feutrée !