Dossier 

Au menu en 2021
goûtez au plaisir de changer de maison !

Par Marie-Christine Ménoire |  Le 12/01/2021

Dans de nombreuses régions, les envies de maisons mettent l'eau à la bouche des acheteurs. C'est le moment de concocter une belle acquisition grâce aux produits de qualité que l'on trouve chez les notaires.

S'il est un placement qui se compose à la carte, c'est l'immobilier. Qu'il s'agisse de répondre à des besoins vitaux pour se loger ou à des souhaits patrimoniaux pour épargner, la pierre en offre pour tous les goûts. À tel point que les acheteurs en raffolent pendant cette crise sanitaire. Les biens avec jardin permettent de se mettre au vert et de trouver les confinements mois amers. Pour certains d'entre vous, les maisons dans les régions ouvrent de nouveaux horizons pour télétravailler ou y séjourner. Preuve de cette belle dynamique, le nombre de transactions en 2020 se situe 5 % seulement en dessous des 1 070 000 ventes réalisées en 2019, année de tous les records ! L'appétit des Français pour l'immobilier ne semble pas entamé, il paraît même se nourrir des incertitudes engendrés par cette période. L'occasion nous est donnée aujourd'hui de vous faire saliver autour de quelques projets immobiliers qui, vous aussi, vont vous faire craquer.

Changer pour une maison avec terrain

Les effets conjugués du confinement et du télétravail incité nombre d'entre vous à faire vos valises pour prendre la direction de villes moyennes. Surtout si vous habitez en appartement et dans les grandes agglomérations ! Le besoin d'espace et de nature vous incitent à concrétiser un rêve : une maison avec jardin !




Les travaux ne sont pas un obstacle : Si changer d'horizon signifie acheter parfois un bien avec des travaux en vue, cela ne semble pas être un problème ! Selon une enquête menée par "l'Observatoire du Moral Immobilier", que ce soit pour gagner en superficie (19 % des sondés), s'aménager un espace extérieur (13 %) ou payer moins cher leur logement tout en conservant leur localisation (40 %), il apparaît que 72 % des acheteurs se disent prêts à réaliser des travaux dans leur futur logement. 

Palmarès des villes qui ont la côte en 2020

Paris et les grandes agglomérations semblent connaître un certain désamour au profit de villes à taille plus "humaine". Qualité de vie, infrastructures, équipement pour la mobilité douce, dynamisme économique, opportunités de carrières… certaines villes se distinguent particulièrement les plus attractives dans le contexte de crise sanitaire. En 2020, Rennes se hisse en tête du classement et confirme ainsi son statut de ville la plus attractive de France. L'ouest est particulièrement bien placé, avec Nantes en 2ème position et Brest à la 5ème place du podium. Strasbourg monte à la troisième place, détrônant Lyon, qui se devient 4ème. Parmi les grandes progression de cette année, il faut mentionner Grenoble, qui fait un bond notable, passant de la 15ème à la 7ème place.

Changer pour une maison à la campagne à rénover

La crise sanitaire a également eu une influence sur nos modes de vie et nos priorités. Pour certains, ce fût l'occasion de se pencher sur leur carrière et envisager une reconversion professionnelle. Pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups. Déménager vers des horizons plus verdoyants et trouver une maison pour se lancer dans l'expérience des gîtes par exemple. Surtout que ce rêve n'est pas utopique. Certaines zones géographiques regorgent de biens de charme avec de grands terrains correspondant parfaitement à ce type d'activité. Cependant, avant de vous lancer dans ce projet d'envergure, n'oubliez pas que toute reconversion se prépare et passe par une étape de collecte d'informations notamment sur le tissu économique local, le potentiel touristique, les démarches et autorisations nécessaires… N'oubliez pas non plus qu'aux travaux d'aménagement souvent nécessaires pour adapter le bien, viennent s'ajouter des frais récurrents pour se faire connaître et séduire la clientèle mais aussi entretenir le bien.
Pour d'autres, acheter une résidence secondaire est devenue une évidence. Les raisons de succomber aux charmes d'une résidence secondaire sont nombreuses et variées : se faire plaisir, se constituer un patrimoine immobilier, préparer sa retraite. Quelle que soit votre motivation, cet achat se prépare et se réfléchit. Comme lors de l'achat de votre résidence principale, prenez le temps de vous poser les bonnes questions. Tout d'abord l'emplacement. Privilégiez la proximité. Non seulement votre qualité de vie sera meilleure en vacances, mais votre résidence aura d'autant plus de valeur (si vous envisagez de la vendre ou de la mettre en location). Ensuite penchez-vous sur son état (préferez une résidence habitable en l'état pour éviter des travaux interminables) et sa surface (attention à ne pas voir trop grand. Cela risquerait d'engendrer des frais conséquents à l'achat et ensuite en entretien).

À savoir : Si prendre la clé des champs vous tente, sachez que de nombreuses régions accordent des aides et un accompagnement à l'installation ou à la création d'entreprise (par exemple en Auvergne ou dans le Limousin…).

C'est le moment d'emprunter

Aux conditions d'octroi des crédits immobiliers qui se sont assouplies en décembre, s'ajoutent des taux d'intérêt encore bas. Ce contexte favorable constitue un facteur de soutien à l'activité immobilière. Il est urgent d'en profiter !

Changer pour une maison de ville

Vivre en périphérie d'une grande ville vous a séduit à un moment donné. Mais les années ont passées et votre mode de vie vous amènent à repenser votre choix. Les enfants ont grandi. Leur scolarité et leurs activités diverses et variées vous obligent à multiplier les déplacements. Vous rêvez de prendre la voiture le moins possible et de réduire votre trajet domicile-travail. Vous êtes à la retraite et votre maison avec jardin devient une charge à entretenir. Vous souhaitez vous rapprochez des villes, voire même habiter dans leur centre pour profiter des avantages et de toutes les commodités qu'il peut offrir. Pour répondre à cette nouvelle demande et faire venir de nouveaux arrivants, les mairies se sont adaptées et se redoublent d'inventivité : subventions et aides à l'installation, soutien financier pour la rénovation… Le plus bel exemple étant le programme "Action coeur de ville" qui concerne 222 communes.
En centre-ville, ces logements seront la plupart du temps des appartements dans des immeubles de caractère ou de petites maisons typiques avec jardinet. Souvent spacieuses, elles sont très prisées des familles avec enfants. Et si le besoin (ou l'envie) s'en faire sentir, il sera souvent possible de prévoir une extension ou une surélévation. Généralement, les acquéreurs successifs de ces maisons de ville en ont pris grand soin. Et comme elles sont très prisées, elles ne restent pas inoccupées très longtemps.
D'un quartier à l'autre, la part des logements anciens et des logements neufs ou rénovés peut être très différente offrant une grande mixité avec des disparités dans les modes de vie et les origines sociales des habitants. Côté prix d'achat, le budget à prévoir est variable selon le quartier. Mais il a de belles opportunités qu'il ne faut pas laisser passer.

À savoir : Les différentes études menées démontrent que dans le choix du nouveau lieu de résidence, l'attractivité économique tient une place primodiale. Selon l'Insee, les villes moyennes qui séduisent le plus les actifs se concentrent essentiellement dans les régions Rhône-Alpes, Bretagne, Normandie, Centre Val de Loire ou encore le long de la côte Atlantique.

Changer pour faire construire

Il n'y a pas si longtemps encore, le top du top, pour les citadins, c'était l'appartement de centre-ville, à deux pas de son travail, des transports, des commerces… Ce qui souvent était aussi synonyme de petites surfaces. Après l'expérience du premier confinement, la crainte de se retrouver entre quatre murs a changé la vision des choses. Il en est ressorti des envies d'espaces optimisés, lumineux, avec des ouvertures sur l'extérieur… Et si en plus il est possible de faire des économies d'énergie… difficile de résister à l'attrait du neuf et de la construction. C'est l'occasion de vivre dans une maison comme l'avez toujours imaginé, de pouvoir choisir les plans, les matériaux, l'emplacement…  L'orientation et la topologie du terrain font également partie des points importants car, outre le panorama, l'exposition aux éléments (soleil, vent, pluie…) joue un rôle majeur dans le bien-être des habitants et dans la consommation énergétique du logement.
Les règles d'urbanisme seront également une composante à prendre en compte. Certaines contiennent parfois des restrictions (sites classés, monuments historiques…) pouvant avoir des conséquences sur votre projet de construction. Par conséquent, lorsqu'un terrain vous intéresse, sollicitez un certificat d'urbanisme auprès de la mairie. Même si elle n'est pas obligatoire, cette démarche est conseillée afin de connaître les règles administratives ainsi que la fiscalité (taxe d'aménagement, taxe foncière… par exemple) concernant le terrain que vous envisagez d'acheter.
Un des autres atouts de la construction c'est son rapport qualité/prix. Selon les chiffres du Ministère de la transition écologique, pour une surface de 120 m2 avec un terrain de 900 m2, elle revient en moyenne à 250 000 €. Soit 80 à 100 000 € de moins que pour un appartement neuf en deuxième couronne d'une grande métropole.
Enfin, c'est l'assurance d'avoir un bien de qualité, répondant aux goûts actuels, conforme aux nouvelles normes de construction et vous offrant un large panel de garanties (garantie décennale, garantie biennale de bon fonctionnement…).

Vive le plain-pied : Selon les professionnels de la construction, près de 60 % des Français plébiscitent les maisons de plein-pied. Elles séduisent pour leur facilité d'entretien, leur accessibilité, leur praticité au quotidien, leur rapidité de construction, leur sécurité pour les enfants et personnes âgées (il n'y a pas d'escalier)… Tous ces élements conjugués permettront également une revente plus facile.

L'immobilier est indétrônable

Devenir propriétaire est intéressant à plus d'un titre. En effet en achetant, on se constitue un patrimoine solide et pérenne. On peut s'assurer des revenus complémentaires et réduire ses impôts en s'orientant vers l'immobilier locatif. C'est aussi l'occasion de troquer des loyers (souvent vécus comme versés à perte) contre des mensualités de prêt ayant une finalité bien plus concrète.