Bons plans 

Un jour, une femme
Sur les traces de Line Vautrin ou le design à la française

Par Stéphanie Swiklinski |  Le 14/01/2022

Artiste majeure des arts décoratifs du XXe siècle, la cote de Line Vautrin n'en finit pas de grimper. Star des salles des ventes, les commissaires-priseurs sont toujours en quête du graal : des miroirs de la célèbre designer.

Line Vautrin, la poétesse du métal

Née en 1913 à Paris, Line Vautrin a su marquer son époque par sa volonté de "casser les codes" dans le monde de l'art. Créatrice de bijoux et d'objets de décoration, elle se fait connaître grâce à sa présence à l'exposition universelle de 1937. Dès le début de sa carrière, l'artiste travaille le bronze et en fait son matériau de prédilection. Elle dépose alors un brevet pour un procédé particulier qu'elle baptise le "talosel". Il permet de confectionner des objets décoratifs artistiques à partir d'acétate de cellulose en leur donnant l'aspect du métal vieilli. Redécouvertes dans les années 80, ses œuvres ne cessent de prendre de la valeur et sont très recherchées.

Les œuvres de l'artiste

Les créations de Line Vautrin fonctionnent par séries, selon des thèmes. Sa série de miroirs "sorcières" reste la plus connue du grand public. Ce sont des miroirs convexes déformant la réalité. Elle les décline en "Soleil à pointes", miroir "Torah" ou miroir "Sequins"... Mais Line Vautrin c'est aussi des bijoux, des parures, des poudriers, des piluliers, des boîtes ornées de mots d'amour. Elle incarne l'esprit de l'élégance et de la poésie à la fois, le tout dans un univers anticonformiste. L'artiste résumait ainsi sa passion : "Qu'il s'agisse du métal, de l'émail ou de tout autre chose, j'aimais me coltiner avec la matière. J'aimais surtout inventer des histoires et les matérialiser à travers des formes diverses. L'infini s'ouvrait à moi... seul manquait le temps".

Un bel écrin offert par les salles des ventes

Depuis leur découverte dans les années 80, les oeuvres de Line Vautrin ne cessent de prendre de la valeur. Les miroirs en particulier sont les stars des ventes et leur cote atteint des sommets sur le marché de l'art international. En 2015, par exemple, le miroir intitulé "Si tous les gars du monde" a été adjugé à 421 500 euros. Un record pour l'artiste ! Les miroirs de Line Vautrin sont très recherchés et plus particulièrement les miroirs uniques de grand format. Ouvrez l'œil ! Peut-être y a-t-il des fortunes cachées dans votre grenier ? Le miroir que vous avez toujours vu accroché dans le couloir chez votre grand-mère serait-il une œuvre de cette célèbre designer ? Vous avez peut-être en votre possession une création de l'artiste et vous voulez soit en être certain, soit en connaître la valeur ? N'hésitez pas à contacter un commissaire-priseur. Ces professionnels à la fois du droit et de l'art réalisent gratuitement des expertises et vous donnent ensuite une estimation de l'objet au prix pratiqué sur le marché. Ils vous accompagnent ensuite pour réaliser la vente au meilleur prix lors des enchères.

Quelles sont les démarches pour vendre aux enchères ?

Une fois l'estimation de l'objet réalisée, soit à l'hôtel des ventes, soit directement à votre domicile, le commissaire-priseur va sélectionner la vente la plus adaptée pour présenter vos biens. Des ventes à thèmes sont régulièrement proposées : tableaux, objets d'art, bijoux... N'hésitez pas à consulter le calendrier de l'hôtel des ventes. Pour toucher un large public, une publicité à la fois nationale et internationale sera faite. Les ventes à venir sont alors annoncées par tous les supports à disposition : affichage à l'hôtel des ventes, sur le site internet et sur le site interenchères. On peut donc faire des offres directement en ligne !

Une transaction sécurisée

Un mandat de vente ou de dépôt est établi quand vous mettez des objets en vente chez un commissaire-priseur. Il reprend les conditions de la vente et la description des biens déposés.